Aller au contenu principal

Quelles solutions de main-d’œuvre en élevages ovins ?

Les solutions pour faire face à la baisse de la main-d’œuvre familiale dans les élevages ovins sont au cœur des treizièmes Assises de la filière ovine, organisées par la chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques se déroulent à Bardos, ce vendredi 13 octobre, à partir de 9h00.

file-Les élevages ovins des Pyrénées-Atlantiques sont confrontés à la baisse de la main d'œuvre familiale.
Les élevages ovins des Pyrénées-Atlantiques sont confrontés à la baisse de la main d'œuvre familiale.

En effet, avec des exploitations souvent en pente, morcelées, des ateliers mixtes vaches et brebis, la transhumance, etc., les besoins de main-d’œuvre sont grands. Avec la réduction du cercle familial et de l’aide qu’il pouvait apporter, nombre d’éleveurs ovins sont confrontés à des difficultés de plus en plus grandes pour mener à bien toutes les tâches.
Pourtant, différentes formules de recours au salariat existent. Elles sont courantes chez les producteurs fermiers. Pourquoi ne le seraient-elles pas pour les producteurs-livreurs?

Avec ces Assises, «notre objectif est de les faire connaître afin qu’elles deviennent accessibles au plus grand nombre» explique Patrick Etchégaray, responsable de la commission ovine de la chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques.
Les coûts et les conditions, notamment juridiques et administratives, de leur mise en place seront présentés. «L’objectif de cette journée est de permettre aux éleveurs de trouver des solutions pratiques, d’échanger et de partager les expériences».

Le programme
- 9h00 : accueil sur le parking, allée des Platanes, à Bardos, puis transport en bus vers la ferme Halgachoury
- Début des ateliers.
- Intervention des techniciens, juristes et spécialistes du service de remplacement, groupement d’employeurs départemental, ADEFA, GEIQ, CFA/CFPPA, CUMA, FDSEA, chambre d’agriculture.
- Témoignages d’éleveurs et témoignage de Dominique Sabarots de l’Earl Halgachoury.
• Embaucher à plusieurs : pour anticiper, s’organiser, s’absenter.
• Les solutions d’intégration d’un salarié par la formation.
• Embaucher en toute sérénité : aspects administratifs, réglementaires, juridiques, sociaux.
• Concilier main-d’œuvre et mécanisation.

13h30 : repas proposé par Olivier Maurin, “Ferme du Payssas”, sur réservation - participation 20 €
Attention, nombre limité de places.

Téléchargez notre dossier spécial

Renseignements et réservations : Claudine Migen, c.migen@pa.chambagri.fr, Tél. : 05.59.80.70.27, Chambre d’agriculture, 124 boulevard Tourasse, 64078 Pau Cedex, ou sur www.pa.chambagri.fr.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

MHE : les élevages bovins qui ne sont pas déclarés foyer seront aussi indemnisés

Un fonds d’urgence de 50 millions d’euros va accompagner le dispositif de prise en charge déjà en place et prolongé jusqu’au…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Les bovins landais sont partis pour Paris

Les éleveurs des Landes ont fait partir leur animaux participants au Concours général des animaux du Salon international de l'…

Prim’Holstein : David Biarnes jugera à Paris pour la deuxième fois

L’éleveur landais installé à Grenade-sur-l’Adour a été sélectionné pour juger le concours des Prim’Holstein dans le cadre du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon