Aller au contenu principal

Un farm dating pour mettre en relation cédants et repreneurs

Les porteurs de projets en quête d’une exploitation pour s’installer peuvent s’inscrire pour cette opération organisée le 19 novembre à Mont-de-Marsan.

  

© Le Sillon.info

Dans le cadre de la Quinzaine de la transmission organisée chaque année, la chambre d’agriculture propose régulièrement des opérations à destination des agriculteurs en fin de carrière qui envisagent de céder leurs exploitations, mais aussi des candidats à l’installation ou à la reprise d’une structure. Cette fois, l’action va prendre la forme d’un “farm dating”. Celui-ci se tiendra le samedi 19 novembre, de 10 heures à 12 heures à la polyvalente du château de Nahuques à Mont-de-Marsan.

Le farm dating, c’est quoi ?
Cette matinée sera articulée autour de courtes rencontres en tête à tête entre exploitants agricoles cédants ou en recherche d’associés et candidats à l’installation. L’objectif sera de faire connaissance, d’échanger autour du projet de chacun et peut-être créer des opportunités d’installation et de transmission.

Chaque rencontre durera une dizaine de minutes. Le but de ce premier contact n’est pas de réaliser des rendez-vous d’affaires mais bien d’échanger dans un premier temps autour des motivations et projets de chacun afin d’avancer dans les réflexions respectives. La matinée se terminera avec un moment de convivialité.

Qui peut y participer ?
Tous les candidats ayant un réel projet d’installation peuvent s’inscrire. Parmi les exploitations présentes, il y aura des structures orientées en maraîchage, en élevage laitier et en élevage de volailles. Certaines structures d’exploitation peuvent accueillir d’autres projets d’élevage (caprins, ovins…).

Les structures présentes :
- Un jeune éleveur laitier en agriculture biologique qui recherche un nouvel associé,
- ETAL 40 (Espaces tests agricoles), dispositif impulsé par le conseil départemental, qui propose des espaces à des porteurs de projets en maraîchage afin de tester leurs activités sur une durée de trois ans maximum,
- Un site d’élevage et de production d’œufs de canes sur deux hectares, dont les bâtiments peuvent s’adapter à la production de palmipèdes prêts à engraisser,
- Une exploitation en agriculture biologique pouvant accueillir plusieurs types de projets en polyculture élevage,
- Une ancienne exploitation orientée vers les productions de bovins viande et palmipèdes pouvant accueillir plusieurs types de projets en polyculture élevage.

Inscription obligatoire avant le 16 novembre auprès du Point accueil installation/transmission (PAIT) au 05.58.85.44.00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Loi d'orientation agricole : le texte arrive à l'Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté en matière agricole et le renouvellement des générations en agriculture a…

Maïs : disparités entre semis

La météo très pluvieuse par endroits a retardé l’avancement des chantiers en Béarn et au Pays basque.

Punaise diabolique : la lutte dans les vergers se précise

Une dissection des punaises femelles a permis de déterminer le stade de la maturation ovarienne.

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Affectée par les conditions pluvieuses, la campagne de semis patine

Le groupe coopératif Maïsadour indique que moins de la moitié des surfaces prévues de maïs grain et spéciaux ont été…

«Tous les viticulteurs ont eu accès au fonds d’urgence viticole»

La mobilisation de la FDSEA et des JA, soutenus par le député David Habib, a permis aux Pyrénées-Atlantiques de décrocher une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon