Aller au contenu principal

Rendez-vous au Plumaçon le 17 septembre pour la Ferme en fête des JA landais

C’est un petit pari que tentent les Jeunes Agriculteurs samedi 17 septembre, dans l’après-midi, à Mont-de-Marsan. Sur le parvis des arènes du Plumaçon, le syndicat va proposer l’opération Ferme en fête qui mêlera diverses animations : mini-ferme, transhumance, jeux, concours de cocarde, repas…

Le syndicat Jeunes Agriculteurs, conduit par le président Kévin Pouységur (à gauche) et le secrétaire général Matthieu Labarthe, souhaite pérenniser un événement annuel, voué à la promotion du métier notamment.
© Le Sillon.info

«L’an dernier, la journée que nous avons organisée sur le site en marge du passage du Tour de France a connu un beau succès et nous a confortés dans l’idée qu’il y a un vrai potentiel pour ce genre d’événement, explique le secrétaire général des Jeunes Agriculteurs landais, Matthieu Labarthe. L’objectif est de parvenir à pérenniser une grande manifestation annuelle à cette période de l’année».

Mêlant diverses animations, Ferme en fête a d’abord pour vocation d’être un vecteur de communication auprès du grand public. «L’objectif principal reste la défense et la promotion de notre métier, poursuit le responsable du syndicat jeune. On veut essayer de s’adresser à un public qui n’est pas forcément initié aux questions agricoles. On espère attirer les familles en particulier et les urbains, même si, évidemment, tout le monde est le bienvenu».

Le site des arènes de Mont-de-Marsan sera donc l’épicentre de la manifestation. Une mini-ferme sera installée sur place. Elle réunira des bovins, des volailles, des cochons mais aussi des moutons. Une démonstration du travail de chiens de troupeaux sera organisée en parallèle. «Le principe est d’avoir une dimension pédagogique aussi bien sur la partie élevage que sur les productions végétales, avec des présentations simples et ludiques. L’occasion aussi de faire passer quelques messages importants», souligne le jeune représentant professionnel. Des jeux pour les enfants, des dégustations, mais aussi une exposition de tracteurs ou encore une course de tracteurs à pédales (avec des gains) compléteront le programme.

En milieu d’après-midi, une transhumance sera organisée dans les rues du centre-ville de la préfecture landaise, grâce à la participation de Jean Barrère, «lou Jan de Buros». Les moutons passeront notamment par la place Saint-Roch et celle de l’Hôtel de ville, avant de remonter la rue Gambetta.

Moment convivial

À 17h30, les arènes accueilleront un concours de cocarde. «Ce sera le seul concours de ce type dans les arènes du Plumaçon, souffle Matthieu Labarthe. Attention, il s’agira d’une vraie compétition avec des participants aguerris devant des vaches de la ganaderia Deyris».

La manifestation sera close par une offre de restauration qui prendra la forme d’un buffet gourmand, avec des produits locaux, évidemment. «On espère que ce rendez-vous pourra également servir de moment de retrouvailles et de convivialité pour le tissu agricole, même si les animations n’ont pas directement un caractère professionnel, confie Matthieu Labarthe. Ces dernières années, les occasions de partager n’ont pas forcément été nombreuses et dans le contexte que l’on traverse, je crois qu’on a besoin de se rassembler, d’échanger au cours d’un rendez-vous chaleureux».

F. Brèthes

Le programme

• Une mini-ferme sera installée sur le parvis des arènes du Plumaçon. Les visiteurs pourront y découvrir des bovins (accompagnés par des élèves du lycée agricole de Dax-Oeyreluy), des volailles, des cochons, mais aussi des moutons…

• Une démonstration du travail de chiens de troupeaux sera organisée en parallèle. Une exposition présentera le volet végétal de l’agriculture landaise.

• Des jeux et une course de tracteurs à pédales pour les enfants (avec des gains), mais aussi des dégustations, ou encore une exposition de tracteurs complèteront le programme.

• À partir de 16 heures, une transhumance arpentera les rues du centre-ville montois, grâce à la participation de Jean Barrère, Lou Jan de Buros. Le berger et son troupeau passeront notamment par la place Saint-Roch et celle de l’Hôtel de ville, avant de remonter la rue Gambetta.

• À 17 h 30, les arènes accueilleront ensuite un spectacle de raseteurs. Il prendra la forme d’un véritable concours, durant lequel les meilleurs raseteurs locaux affronteront huit vaches de la ganaderia Deyris (entrée 5 euros, gratuit pour les moins de 12 ans).

• À l’issue du spectacle, en fin de journée, il sera possible de se restaurer sur place, sous la forme d’un buffet gourmand, avec des produits locaux évidemment.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Maïs : un nouveau site Internet pour recruter les castreurs

Job maïs semences permet aux producteurs de constituer leurs équipes.

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Un orage soudain et dévastateur frappe la Soule et le Béarn

Des pluies diluviennes sont tombées dans un couloir qui va de Mauléon à Laàs. Gestas a été la commune la plus touchée. Un…

Maïsadour et les MFR signent un partenariat en faveur de la transmission et l’installation

Cette démarche a pour objectif de faciliter la transmission des exploitations entre cédants et apprenants des établissements…

Loi d’orientation agricole : le texte adopté par l’Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été adopté…

Les Landes ont brillé au salon Aquitanima

Les éleveurs du département ont décroché les prix les plus prestigieux en race Bazadaise, à l’image de Joël Sillac, mais aussi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon