Aller au contenu principal

Protégez les semis de maïs des corneilles

La corneille noire (corvus corone), à ne pas confondre avec le grand corbeau (corvus corax) présent en montagne, affectionne les semis de maïs qu’elle arrache pied par pied dès que pointe la plantule, pour en consommer le grain avant qu’il ne se vide de sa substance. Les dégâts d’un ou deux oiseaux passent en principe inaperçus sur une parcelle. Mais lorsque 50 ou 100 corneilles se rassemblent en un lieu pour casser la graine, le résultat peut rapidement être spectaculaire: jusqu’à plus d’un hectare d’un seul tenant détruit en quelques jours.

file-Avec les beaux jours, reviennent les attaques. Mais ces dégâts ne sont pas une fatalité et peuvent être facilement évités avec un minimum de vigilance.
Avec les beaux jours, reviennent les attaques. Mais ces dégâts ne sont pas une fatalité et peuvent être facilement évités avec un minimum de vigilance.

Le constat du moindre rassemblement d’oiseaux noirs sur les sols travaillés doit alerter l’agriculteur. Il faut alors intervenir immédiatement. L’effarouchement est rarement la bonne solution: chronophage, peu efficace ou alors gênant pour le voisinage (canons à gaz), il ne fait en réalité que déplacer le problème. Pour régler efficacement la question, rien ne vaut une intervention armée! En ces mois printaniers, la chasse est certes fermée. Néanmoins, il demeure possible de détruire à tir les corneilles noires sous certaines conditions jusqu’au 31 juillet, soit après la levée des derniers semis de maïs doux.

La détention du permis de chasser validé est pour cela obligatoire, de même qu’une autorisation préfectorale individuelle (la chasse étant fermée) disponible auprès de la DDTM ou téléchargeable sur le site de la Fédération des chasseurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La race Bazadaise poursuit sa dynamique dans les Landes
Le président du syndicat des éleveurs landais de la race Bazadaise, Paul Dussau, évoque la dynamique de la race et les événements…
Deux équipes de l’Agrocampus 64 en course pour le TIEA 2023 à Paris
L’épreuve organisée dans le cadre du Salon international de l’agriculture se tiendra du mercredi 1er mars au dimanche…
PAC : Contrôle par satellite et droit à l’erreur
Avec la programmation 2023-2027 de la PAC, la France va mettre en œuvre le système de suivi des surfaces en temps réel (3STR) en…
2022, retour sur une année de combat syndical avec les présidents de la FDSEA et des JA
Franck Laborde, président de la FDSEA, et Sylvain Bordenave, président de Jeunes Agriculteurs, reviennent sur les dossiers qui…
file-Les chasseurs pourront continuer à prélever les nuisibles responsables des dégâts sur les cultures.
Le plan chasse dévoilé par le gouvernement
Après de nombreuses années de polémiques, le gouvernement entend mettre un peu d’ordre dans la pratique de la chasse. Il a, pour…
Egalim 2 : les exemptions à la contractualisation obligatoire précisées
Deux décrets du 26 décembre précisent les conditions des exemptions à la contractualisation écrite obligatoire au 1er janvier. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon