Aller au contenu principal

Maïs : la récolte française à moins de 11 millions de tonnes

Dans un communiqué de presse du 6 septembre, l’Association générale des producteurs de maïs (AGPM) s’alarme des conséquences de la sécheresse sur la production de maïs. Selon ses premières estimations, la récolte française devrait se situer à un niveau historiquement bas, inférieure à 11 millions de tonnes.

Récolte de maïs
Cette année, les responsables de l’AGPM ont décidé d’organiser leur congrès au cœur du bassin français de la production de maïs.

Dans un communiqué de presse du 6 septembre, l’Association générale des producteurs de maïs (AGPM) s’alarme des conséquences de la sécheresse sur la production de maïs. Selon ses premières estimations, la récolte française devrait se situer à un niveau historiquement bas, inférieure à 11 millions de tonnes.

«Toutes les zones de production et tous les maïs sont concernés. À ce jour, le maïs fourrage, dont une large partie est déjà récoltée, affiche des rendements localement inférieurs à 10 tonnes de matière sèche (MS)/ha», souligne l’AGPM.

Appelant comme beaucoup d’organisations agricoles à un «choc assurantiel», l’AGPM milite pour la mise en place d’une assurance récolte calquée sur le règlement européen Omnibus. Elle soutient aussi l’installation de retenues d’eau, «car l’accès à l’eau est la première des assurances récolte», martèle le communiqué. «Il y a urgence à faire place à l’action» pour que «la France (comble) son retard en matière d’utilisation de l’eau par rapport aux autres pays de l’UE», insiste l’AGPM.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Loi d'orientation agricole : le texte arrive à l'Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté en matière agricole et le renouvellement des générations en agriculture a…

Maïs : disparités entre semis

La météo très pluvieuse par endroits a retardé l’avancement des chantiers en Béarn et au Pays basque.

Punaise diabolique : la lutte dans les vergers se précise

Une dissection des punaises femelles a permis de déterminer le stade de la maturation ovarienne.

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Affectée par les conditions pluvieuses, la campagne de semis patine

Le groupe coopératif Maïsadour indique que moins de la moitié des surfaces prévues de maïs grain et spéciaux ont été…

«Tous les viticulteurs ont eu accès au fonds d’urgence viticole»

La mobilisation de la FDSEA et des JA, soutenus par le député David Habib, a permis aux Pyrénées-Atlantiques de décrocher une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon