Aller au contenu principal

Territoire
L’espace naturel sensible des Barthes de la Nivelle délimité

Porté par le Département, cet ESN lancé en 2022, et qui s’étend désormais sur 371 ha, vise à protéger ce site unique.

« La création de ce périmètre permettra la mise en place d’actions concrètes de gestion », se réjouit Bénédicte Luberriaga.
© ville de Saint-Jean-de-Luz

Le Département des Pyrénées-Atlantiques, en partenariat avec les communes d’Ascain, Ciboure et Saint-Jean-de-Luz, a lancé en 2022 la création d’un périmètre espace naturel sensible (ENS) sur le secteur des Barthes de la Nivelle afin de préserver et valoriser le patrimoine naturel ainsi que les paysages.

Après avoir obtenu l’accord des communes concernées, le Département a validé cet ENS en commission permanente le 2 juin dernier. Ce périmètre s’étend sur une surface de 371 ha, à cheval sur les trois communes, et inclut notamment de nombreuses parcelles privées mais également quelques propriétés publiques.

« Richesse floristique »

Cette démarche est née d’un constat mettant en évidence « la richesse floristique et faunistique des lieux, notamment des habitats naturels très spécifiques liés aux zones estuariennes », indique un communiqué de presse du conseil départemental. De nombreux inventaires et études réalisés depuis 2005 ont toujours attesté du caractère unique des lieux. Les observations récentes de cadavres de loutres d’Europe sur le secteur de Chantaco démontrent le fort potentiel d’accueil de ce site pour les espèces protégées et fragiles, mais également pour toutes les espèces dites ordinaires.

Parallèlement, d’autres indicateurs montrent que par endroits, le milieu peut se détériorer par notamment « la colonisation des espèces exotiques envahissantes, fermeture des milieux, assèchement ponctuel de zone humide… ». Face à cela, les élus locaux ont décidé de définir une vision commune pour cet espace. En tant qu’acteur majeur de la préservation de la biodiversité, le Département a la compétence pour agir, notamment par le biais de sa politique ENS.

« La création de ce périmètre permettra la mise en place d’actions concrètes de gestion conservatoire et de valorisation du secteur, se réjouit Bénédicte Luberriaga, conseillère départementale de Ustaritz-Vallées de Nive et Nivelle, déléguée aux ENS. Nous menons cette démarche en partenariat avec les trois communes concernées et tous les usagers et riverains du secteur ».

De nombreuses initiatives vont être menées ces prochains mois du côté des Barthes de la Nivelle dans l’unique but de préserver durant encore plusieurs décennies ce joyau du Pays basque.

Baptiste Ducasse

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

MHE : les élevages bovins qui ne sont pas déclarés foyer seront aussi indemnisés

Un fonds d’urgence de 50 millions d’euros va accompagner le dispositif de prise en charge déjà en place et prolongé jusqu’au…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Prim’Holstein : David Biarnes jugera à Paris pour la deuxième fois

L’éleveur landais installé à Grenade-sur-l’Adour a été sélectionné pour juger le concours des Prim’Holstein dans le cadre du…

Les bovins landais sont partis pour Paris

Les éleveurs des Landes ont fait partir leur animaux participants au Concours général des animaux du Salon international de l'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon