Aller au contenu principal

Le salon Vinitech-Sifel reprend du service fin novembre à Bordeaux

Du 29 novembre au 1er décembre prochains, Bordeaux accueillera la 23e édition du salon de référence en matière d’innovations viticoles et en fruits & légumes où sont attendus 900 exposants.   

Le salon 2022 se structure autour de quatre pôles d’exposition : techniques culturales, équipements pour caves et chais, embouteillage, conditionnement et services, et enfin un pôle formation.

Quatre années se sont écoulées depuis le dernier salon, la pandémie ayant contraint les organisateurs à un salon virtuel en 2020. Son retour est donc très attendu, notamment par sa directrice Delphine Demade. «Se rencontrer est indispensable pour connecter les écosystèmes», a-t-elle résumé en préambule.

Le Vinitech-Sifel va reprendre place au sein du parc des expositions de Bordeaux, du 29 novembre au 1er décembre prochain. Pour Christophe Riou, directeur de l’Institut français de la vigne et du vin (IFFV) pour la filière viti-vinicole, cette édition sera l’occasion de présenter les innovations et de valoriser les compétences du réseau.

L’entreprise Flex Key basée à Assat (64) compte parmi les lauréats 2022 (médaille d’argent) des Trophées de l’innovation décernés par le jury d’experts du salon Vinitech-Sifel. L’innovation de Flex Key concerne un système de flexibles intelligents équipés de raccords associés à des capteurs connectés. Il permet de tracer les flux, de sécuriser les opérateurs, d’éviter les pollutions ou encore de prévenir la malveillance. Pour Christophe Riou, «cette nouveauté est une vraie innovation de rupture dans le domaine du transfert des fluides.»

En plus de cette médaille d’argent, le jury d’experts a un prix spécial du jury pour l’innovation du Viti-tunnel (tunnel imperméable et escamotable pour conduire la vigne sans traitement fongicide), mais aussi 5 trophées d’argent, 9 de bronze et 23 citations.

Parcours bas-carbone

En plus de ces trophées, la présentation des innovations et des nouveautés est un des principaux objectifs de ce salon. Pour les visiteurs, cette présentation s’organise autour de quatre grands pôles. Le pôle “techniques culturales” avec le matériel agricole, le pôle “caves et chai”, le pôle “embouteillages et conditionnement” et enfin le pôle “services”.

En outre, pour plus de lisibilité, cinq parcours transversaux sont proposés : parcours bio, parcours fruits et légumes, parcours spiritueux, parcours bière (nouveauté 2022) et parcours bas carbone (nouveauté 2022) qui prévoit une série de forums sur le sujet.

Autres temps forts du salon, le pôle “rencontres et innovations”, avec notamment l’espace Ecophyto agroécologie, celui de la démonstration et des essais de matériels agricoles, ou encore les wine  & spririts profiling pour des dégustations techniques. Enfin le village international présentera une trentaine de start-up.

70 conférences et forums

La grande conférence-débat inaugurale portera les premières controverses de la vigne et du vin en abordant la question du modèle des vignobles de demain. La question de savoir si la viticulture doit aller vers l’agrivoltaïsme sera posée tout comme celle de la compatibilité entre AOC et variétés résistantes. S’ajoute un programme de 70 conférences et de forums autour de plusieurs thématiques d’actualité (bas carbone, écophyto-agroécologie, retours d’expériences) ainsi que plusieurs colloques majeurs dont celui organisé par l’IFV et l’ISVV sur le matériel végétal.

Parmi les nouveautés 2022, on peut également citer le Wine Economic Symposium, en partenariat avec la chaire vin et spiritueux de l’INSEEC et Vinitech Training, un programme de 2 formations portées par l’ISVV de 3 heures et demie chacune à destination des exposants et des visiteurs.

Cette année 900 exposants seront présents au salon Vinitech-Sifel, dont 20% d’internationaux. Reflet du dynamisme des filières économiques, l’offre des exposants se renouvelle cette année, avec 38% de nouvelles entreprises exposantes. Par ailleurs, les responsables du salon espèrent cette année rassembler 45.000 professionnels, producteurs, fournisseurs de matériel, de service ou de process dont 17% viendront de l’étranger.

M.-N. Charles

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La race Bazadaise poursuit sa dynamique dans les Landes
Le président du syndicat des éleveurs landais de la race Bazadaise, Paul Dussau, évoque la dynamique de la race et les événements…
Deux équipes de l’Agrocampus 64 en course pour le TIEA 2023 à Paris
L’épreuve organisée dans le cadre du Salon international de l’agriculture se tiendra du mercredi 1er mars au dimanche…
PAC : Contrôle par satellite et droit à l’erreur
Avec la programmation 2023-2027 de la PAC, la France va mettre en œuvre le système de suivi des surfaces en temps réel (3STR) en…
sabrinamartinezliserocca_etudiantes_laurentduffau_professeur_legtamontardon
Une nouvelle génération d’étudiants tient à des valeurs essentielles
Étudiantes à Montardon, Sabrina Martinez et Lise Rocca envisagent de s’installer dans l’élevage même si leurs parents ne sont pas…
file-Les chasseurs pourront continuer à prélever les nuisibles responsables des dégâts sur les cultures.
Le plan chasse dévoilé par le gouvernement
Après de nombreuses années de polémiques, le gouvernement entend mettre un peu d’ordre dans la pratique de la chasse. Il a, pour…
Egalim 2 : les exemptions à la contractualisation obligatoire précisées
Deux décrets du 26 décembre précisent les conditions des exemptions à la contractualisation écrite obligatoire au 1er janvier. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon