Aller au contenu principal

Le Salon de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine, un outil de communication

L’édition 2024 veut plus que jamais valoriser la richesse et la diversité des filières agricoles, tout en ouvrant grand les bras au grand public pour renforcer les liens et les échanges.

De gauche à droite, Bruno Millet, commissaire général du SANA, Luc Servant, président du SANA, et Jean-Pierre Raynaud, vice-président du conseil régional en charge de l’agriculture
© S. D. / Le Sillon

Du 18 au 26 mai prochain, le Salon de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine (SANA) va reprendre ses droits au parc des expositions de Bordeaux-Lac, se déroulant comme chaque année en même temps que la Foire internationale de Bordeaux. Cette édition 2024 du SANA se veut très ambitieuse, avec une formule revisitée, où l’objectif est de chercher toujours le meilleur compromis entre professionnels et grand public, les deux audiences visées par l’événement.

Aquitanima reste le rendez-vous central du salon, avec notamment ses concours de races. Cette année, ils sont recentrés : la race Limousine le samedi 18 mai, les races Bazadaise et Blonde d’Aquitaine ensemble le dimanche 19 et le lundi 20 mai, la race Prim’Holstein le mercredi 22 mai. Le samedi 18 et le lundi 20 mai seront aussi présentées les races Charolaise et Parthenaise. Enfin, le mardi 21 mai sera consacré aux ovins (présentations de race et des concours).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Loi d'orientation agricole : le texte arrive à l'Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté en matière agricole et le renouvellement des générations en agriculture a…

Maïs : disparités entre semis

La météo très pluvieuse par endroits a retardé l’avancement des chantiers en Béarn et au Pays basque.

Punaise diabolique : la lutte dans les vergers se précise

Une dissection des punaises femelles a permis de déterminer le stade de la maturation ovarienne.

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Affectée par les conditions pluvieuses, la campagne de semis patine

Le groupe coopératif Maïsadour indique que moins de la moitié des surfaces prévues de maïs grain et spéciaux ont été…

«Tous les viticulteurs ont eu accès au fonds d’urgence viticole»

La mobilisation de la FDSEA et des JA, soutenus par le député David Habib, a permis aux Pyrénées-Atlantiques de décrocher une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon