Aller au contenu principal

Le photovoltaïque sur eau se développe en Béarn

Le jeudi 8 eptembre, un partenariat a été signé entre l’ASA vallée du Larcis, le GIE Gaves Adour et EDF pour l’installation d’une centrale photovoltaïque flottante sur les lacs de Bassillon et Lembeye.

file-Le siège d'Amarenco est à Gaillac dans le Tarn.

«Ce projet concerne 20 ha. L’installation produira 24 gigawatts/heure d’électricité, qui alimenteront 6.000 à 10.000 foyers, explique Emmanuel de Bourmont, directeur territorial EDF. Le photovoltaïque flottant est encore peu répandu. Il est intéressant car on va arriver à saturation pour les installations de photovoltaïque au sol».

Voilà plus trois ans, le GIE Gaves Adour qui regroupe 63 ASA d’irrigation s’est lancé dans l’aventure technologique du photovoltaïque flottant, une yechnologie apparue dans le milieu des années 2010. Son président, Guy Estrade, rappelle que les ASA sont confrontées à la gestion et à l’entretien des retenues d’eau qui pèsent dans les budgets et à l’heure où la manne financière publique se fait de plus en plus rare, il fallait donc «trouver de nouveaux moyens de les financer afin de pérenniser l’irrigation tout en s’inscrivant dans la transition énergétique».

En novembre 2021, les Irrigants des Pyrénées-Atlantiques avaient signé une première convention de partenariat avec TotalEnergies renouvelables pour installer, d’ici 2025, plus de dix hectares de panneaux solaires sur les lacs de Boueilh-Boueilho-Lasque, d’Arzacq et de Doazon et produire, ainsi, jusqu’à 17 MW (mégawatt), de quoi fournir en électricité les besoins de 14 000 personnes, soit l’équivalent d’une commune comme Saint-Jean-de-Luz.

Une rentabilité sur 10 ans

Ce nouveau partenariat concerne les deux lacs propriété de l’ASA du Larcis. «L’enjeu est double, explique le président du GIE Gave Adour, Guy Estrade. Faire face à l’augmentation du coût de l’énergie et à l’augmentation de l’ensemble des charges (entretien des lacs, directive sécurité des barrages)».

L’investissement sera supporté par le GIE et EDF. La production de ces installations est l’équivalent de la consommation en énergie de tous les irrigants du GIE. «Quand on sait l’enjeu qu’il y a sur l’énergie et l’autonomie des exploitations, l’investissement trouvera sa rentabilité dans 10 ans», poursuit Guy Estrade.

D’autres projets sont à l’étude sur le département. «Quand on voit aujourd’hui l’explosion du coût de l’énergie, c’est le moment d’avoir des réflexions globales sur la consommation ou l’autoconsommation d’énergie, ainsi que la vente, souligne Bernard Layre, président de la chambre d’agriculture 64. On ne peut laisser passer ce virage de l’histoire».

Y. Allongue

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La vallée d’Ossau fait sa foire à Gère-Bélesten

Ce week-end pascal, c’est le retour de la foire agricole de la vallée d’Ossau. L’occasion de passer une belle journée en…

Nouveau bureau et même ambitions pour les JA 64

Renouvelant leur bureau, les JA entendent poursuivre leur mission : défendre, promouvoir et animer leur territoire tout en…

Les producteurs de canards alertent l’aval de la filière

Au regard des prévisions de production, les représentants professionnels FDSEA et JA des Landes rencontrent  les…

L’ALMA craint une recrudescence de la MHE

Après une pause hivernale, l’arrivée de températures plus clémentes fait craindre une reprise virale aux responsables de l’…

Une rencontre autour de l’élevage bovin landais, à Orist

La FDSEA propose ce rendez-vous afin de mettre en relief les plus-values qu’apporte cette filière malmenée sur le territoire,…

Les élus de la FDSEA 64 dans l'attente de véritables actes

Au cours de son assemblée générale organisée mercredi, les élus de la FDSEA 64 ont assuré maintenir le cap alors qu’il demeure…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon