Aller au contenu principal

Promenades dans l'intimité du vin avec le guide Randos Vin en France bio

Sorti le 24 avril, le guide Randos Vin en France emmène les lecteurs en balade dans 50 vignobles bio à travers tout l’Hexagone. L’auteur, Damien Courcoux, propose des escales dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

© DR

Quelle meilleure manière de comprendre un vin bio que de marcher dans le terroir dont il est issu ? C’est en partant de ce constat que les Éditions Helvetiq ont eu l’idée du guide “Randos Vin en France”, paru le 24 avril dernier. « Quand on marche le long des vignes, sur la terre sur laquelle pousse le raisin, on a vraiment l’impression de rentrer dans l’intimité du vin, assure l’auteur, Damien Courcoux. Au fil des saisons, l’expérience est différente. À Pâques, on distingue à peine quelques feuilles, alors qu’en septembre, on peut goûter les grains qui vont être transformés. Mais à chaque période, on a le nez qui s’emplit de tous les parfums de l’environnement dans lequel la future cuvée grandit. C’est magique. Et la dégustation s’enrichit de tout ce qu’on a vécu pendant la randonnée ».

Originaire des Hauts-de-France, Damien Courcoux a mis sa passion du vin, de la bière et des spiritueux au service du développement touristique de sa région. Créateur du site Internet bieres-et-brasseries.fr et de la Route du Malt, un parcours touristique qui invite à rencontrer les brasseurs et les distillateurs, il est déjà l’auteur de Randos Bière Hauts-de-France, paru en 2023. Devant le succès de ce guide, les Éditions Helvetiq lui ont confié ce nouveau défi d’emmener les lecteurs en balade dans cinquante vignobles à travers tout l’Hexagone.

Contact producteur/consommateur

« La seule contrainte qui m’était imposée était de sélectionner uniquement des domaines ou des vins bio répartis partout en France », indique l’auteur qui avoue toutefois être « un petit peu sorti du cadre. Je trouvais intéressant de montrer que les lignes du monde viticole sont en mouvement. De nouvelles régions apparaissent, comme les Hauts-de-France, la Bretagne et l’Île-de-France. Les vins y sont jeunes et n’ont donc pas forcément les trois ans nécessaires pour la labellisation bio. Mais les viticulteurs travaillent dans le respect de la nature, des sols et de la biodiversité et j’ai donc voulu les intégrer ».

Le guide offre une belle diversité de découvertes. Les lecteurs partent aussi bien à la rencontre de viticulteurs indépendants que de coopératives, dans des vignobles méconnus ou des appellations incontournables, en pleine campagne ou dans des chais urbains. Le fil rouge qui a guidé les choix « totalement subjectifs » de Damien Courcoux réside dans le contact direct entre le producteur et le consommateur. « Mon premier axe de sélection a consisté à trouver des vignerons qui, quand ils sont seuls, acceptent de prendre du temps pour recevoir les randonneurs, au moins sur rendez-vous. »

L’auteur a ensuite créé de toutes pièces les randonnées qu’il propose. Ce sont généralement des boucles d’une douzaine de kilomètres, accessibles au plus grand nombre. « L’idée, c’est d’arriver en voiture, de se garer devant chez le vigneron, de faire la randonnée et de repartir avec quelques bouteilles ! » Pour chaque parcours, Damien Courcoux met en avant un vin du domaine.

Vin des Sables et Irouleguy

Le guide fait escale dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Dans les Landes, c’est autour du Domaine de la Pointe, à Capbreton, que l’auteur entraîne les randonneurs. « Je trouvais intéressant de rappeler, qu’à une époque, il y avait des vignes sur le sable. Quant à l’expérimentation viticole de recréation de ce vignoble, elle est courageuse et passionnante. L’incidence du sable sur la vigne permet aux consommateurs de découvrir un type de vin différent. Et, à peine, à deux kilomètres de l’océan, la randonnée est époustouflante ! »

Dans les Pyrénées-Atlantiques, c’est « le plus petit vignoble de France » qui est à l’honneur : la cave d’Irouleguy, à Saint-Étienne-de-Baïgorry. « J’ai aimé la démarche de cette coopérative qui répond à un cahier des charges strict et exigeant. Cela permet aussi aux lecteurs de découvrir cette façon de faire renaître un vin et de se mettre ensemble pour gagner en visibilité. » Avec 409 mètres de dénivelé, la randonnée est l’une des plus difficiles du guide, mais offre des points de vue incroyables sur les vignes plantées en terrasses à flanc de colline, en plein cœur du Pays basque.

Cécile Agusti

Randos Vin en France, Damien Courcoux,
édition Helvetiq, 24,90 €

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Maïs : un nouveau site Internet pour recruter les castreurs

Job maïs semences permet aux producteurs de constituer leurs équipes.

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Un orage soudain et dévastateur frappe la Soule et le Béarn

Des pluies diluviennes sont tombées dans un couloir qui va de Mauléon à Laàs. Gestas a été la commune la plus touchée. Un…

Maïsadour et les MFR signent un partenariat en faveur de la transmission et l’installation

Cette démarche a pour objectif de faciliter la transmission des exploitations entre cédants et apprenants des établissements…

Loi d’orientation agricole : le texte adopté par l’Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été adopté…

Les Landes ont brillé au salon Aquitanima

Les éleveurs du département ont décroché les prix les plus prestigieux en race Bazadaise, à l’image de Joël Sillac, mais aussi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon