Aller au contenu principal

Viticulture
Les Vignerons indépendants du Jurançon renouvellent leur animation au centre ville de Pau

Face au succès rencontré l’an dernier lors de la première édition, les Terrasses du Jurançon reprennent place samedi 29 avril au Boulevard des Pyrénées à Pau (64), entre 12 h 00 et 23 h 00.

Au cours de cette journée festive, le Boulevard des Pyrénées abritera plusieurs petits chapiteaux sous lesquels les vignerons feront déguster leurs blancs secs et ses blancs doux.
© Les Vignerons Indépendants

«En lançant ces Terrasses, l’idée était de se rapprocher de la population paloise en nous déplaçant dans le centre urbain», précise Thomas Pissonde, président de l’association des Vignerons indépendants du Jurançon. Cette animation reflète l’engouement et la dynamique portés par l’association, qui compte une soixantaine de producteurs. «Il y a une vraie solidarité entre nous, confie le président. Et il n’y a pas de concurrence : nous sommes tous des passionnés autour d’un même produit que nous voulons promouvoir.»

Au cours de cette journée festive, le Boulevard des Pyrénées abritera plusieurs petits chapiteaux sous lesquels les vignerons feront déguster leurs blancs secs et ses blancs doux. «Ce sera encore une excellente occasion de parler de notre travail et de nos produits en toute transparence», insiste le viticulteur.

Dans une ambiance musicale assurée par Romain Chalan et le collectif Coup d’un soir, les visiteurs auront également la possibilité de se restaurer sur place. «Créer du vin, c’est générer de l’émotion, avec le son et la carte postale du lieu, l’émotion ne peut être que décuplée», promet Thomas Pissonde.

Féminine et animations

L’an passé, l’édition avait vu plus de 6 000 visiteurs affluer vers l’évènement. Les organisateurs avaient d’ailleurs observé un public très éclectique «avec des clients habituels mais aussi beaucoup de néophytes. Les retombées ont été intéressantes tant avec des professionnels (restaurateurs…) que des amateurs», indique-t-il.

Décidée à ancrer l’évènement dans son calendrier régulier, la ville de Pau a même pensé à tout en faisant coïncider l’évènement avec la 21e édition de la Féminine de Pau, une épreuve (course à pied et marche) dédiée aux femmes de 6 kilomètres orchestrée dans le centre-ville palois.

Cette grande fête du vignoble béarnais sera le point d’orgue d’une semaine d’animations prévue dans tout le centre-ville palois. En effet, à partir du 22 avril et jusqu’au 28, une trentaine de cafetiers et restaurateurs de la cité royale mettront en place différentes actions autour du Jurançon.

Fabrice Borowczyk

Le pass dégustation (pour bénéficier de 8 doses de 6 cl) est à 15€. Informations au 06 16 56 47 65.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

MHE : les élevages bovins qui ne sont pas déclarés foyer seront aussi indemnisés

Un fonds d’urgence de 50 millions d’euros va accompagner le dispositif de prise en charge déjà en place et prolongé jusqu’au…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Prim’Holstein : David Biarnes jugera à Paris pour la deuxième fois

L’éleveur landais installé à Grenade-sur-l’Adour a été sélectionné pour juger le concours des Prim’Holstein dans le cadre du…

Les bovins landais sont partis pour Paris

Les éleveurs des Landes ont fait partir leur animaux participants au Concours général des animaux du Salon international de l'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon