Aller au contenu principal

Piment d'Espelette
La rudesse du soleil a marqué les récoltes de l'épice AOC du Pays Basque

Les conditions climatiques estivales ont plombé les rendements de l’AOC Piment d'Espelette. À Larressore, Laurent Hayet de l'EARL Aintzina estime une perte de 20 %.

Conséquence de la sécheresse couplée à une canicule sans pareille, Laurent et Anne Hayet de l’EARL Aintzina n’ont cette année pas réalisé leur quota moyen de 3 tonnes de poudres de l’AOC piment d’Espelette.
© B. Ducasse

Les doux effluves de l’épice exhalent encore des dernières poudres traitées ce début de semaine dans le laboratoire de Laurent et Anne Hayet. Sur l’EARL Aintzina, le piment d’Espelette règne en maître depuis 20 ans. «J’ai lancé cette culture à mon installation en 2003, suite au départ à la retraite de mon père», glisse l’exploitant, qui, petit à petit, a fait évoluer son parcellaire de 8 000 m2 à aujourd’hui près de 3 ha. «J’ai aujourd’hui une cinquantaine d’ha. Au bas mot, le piment représente 6 % de ma SAU et c’est 60 % de mon chiffre d’affaires.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La race Bazadaise poursuit sa dynamique dans les Landes
Le président du syndicat des éleveurs landais de la race Bazadaise, Paul Dussau, évoque la dynamique de la race et les événements…
Deux équipes de l’Agrocampus 64 en course pour le TIEA 2023 à Paris
L’épreuve organisée dans le cadre du Salon international de l’agriculture se tiendra du mercredi 1er mars au dimanche…
PAC : Contrôle par satellite et droit à l’erreur
Avec la programmation 2023-2027 de la PAC, la France va mettre en œuvre le système de suivi des surfaces en temps réel (3STR) en…
sabrinamartinezliserocca_etudiantes_laurentduffau_professeur_legtamontardon
Une nouvelle génération d’étudiants tient à des valeurs essentielles
Étudiantes à Montardon, Sabrina Martinez et Lise Rocca envisagent de s’installer dans l’élevage même si leurs parents ne sont pas…
file-Les chasseurs pourront continuer à prélever les nuisibles responsables des dégâts sur les cultures.
Le plan chasse dévoilé par le gouvernement
Après de nombreuses années de polémiques, le gouvernement entend mettre un peu d’ordre dans la pratique de la chasse. Il a, pour…
Egalim 2 : les exemptions à la contractualisation obligatoire précisées
Deux décrets du 26 décembre précisent les conditions des exemptions à la contractualisation écrite obligatoire au 1er janvier. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon