Aller au contenu principal

La LGV Bordeaux-Dax intéresse aussi le Pays basque sud

Le Département des Pyrénées-Atlantiques et le gouvernement basque se concertent sur le financement de cette infrastructure qui aura des effets au-delà de la frontière.

file-La nouvelle ligne LGV Bordeaux-Dax devrait être opérationnelle à l’horizon 2034.
La nouvelle ligne LGV Bordeaux-Dax devrait être opérationnelle à l’horizon 2034.

Après moult rebondissements depuis quinze ans, la ligne ferroviaire à grande vitesse qui doit relier Bordeaux à Toulouse d’une part et Bordeaux à Dax d’autre part, soit 327 kilomètres de voies nouvelles, qui mettront Paris à trois heures et quinze minutes de Toulouse et de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) a été remise sur les rails par le gouvernement. Mais pour financer ce Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), la Région Nouvelle-Aquitaine a sollicité la participation financière des collectivités locales.

Pour le président du conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, «Il est indispensable que nos homologues du Pays basque sud connaissent la situation et le point de vue de la collectivité départementale. C’est cela, aussi, le socle de confiance de notre collaboration transfrontalière et de notre avenir commun».

Afin d’évoquer ce dossier de la LGV qui trouve un prolongement naturel outre Bidassoa et plus largement la question du corridor atlantique, Jean-Jacques Lasserre a rendu visite au président du gouvernement basque (Lehendakari) Inigo Urkullu le lundi 29 novembre. De même, il s’est entretenu avec le député général du Gipuzkoa, Markel Olano, lors de sa venue à Bayonne deux jours auparavant.

À l’un comme à l’autre, le président des Pyrénées-Atlantiques a clairement réaffirmé son attachement au projet GPSO «dans des conditions financières qui soient acceptables» et pour laquelle, «une solidarité territoriale est nécessaire», notamment pour la modernisation de la voie existante (Dax-Bayonne et Bayonne-Pau), dont les répercussions concernent le transit européen de fret de cet axe atlantique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Les syndicats investissent le site d'Intermarché

Après la base logistique de Scalandes, la FDSEA et les JA 40 continuent de cibler la grande distribution.

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

Ovinpiades : Alexis Toulet-Blanquet et Iris Soucaze en route pour Paris

La 19e édition du concours a été remportée par deux élèves de l’Agrocampus 64. Ils sont qualifiés pour les finales…

La FDSEA et JA 40 poursuivent leur mobilisation et ciblent la grande distribution

Les représentants syndicaux ont été extrêmement déçus par les échanges avec la préfète et ses services. Des actions ciblent…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon