Aller au contenu principal

La filière colza en quête de solutions alternatives au retrait du phosmet

Le retrait de l’autorisation de mise sur le marché du phosmet, pour répondre aux besoins de préservation de la santé publique et de l’environnement, a été annoncé en décembre2021. Insecticide de la famille des organophosphorés, le phosmet représentait, jusqu’ici, la dernière solution en lutte chimique disponible pour protéger le colza dans les secteurs où les pyréthrinoïdes s’avèrent inefficaces.

L’altise d’hiver et le charançon du bourgeon terminal, ravageurs d’automne du colza, ont développé des résistances aux insecticides de type pyréthrinoïdes depuis le début des années 2010
© Réussir

Face au risque de voir péricliter les surfaces françaises, les pouvoirs publics, en partenariat avec la filière des oléo-protéagineux, lancent le plan d’action de sortie du phosmet. Cet important dispositif, animé par Terres Inovia et l’Inrae, rassemble les acteurs de la recherche et du développement, publics et privés, en vue de produire et de déployer, d’ici 2025, des stratégies alternatives efficaces, durables et opérationnelles pour réduire l’impact des ravageurs d’automne du colza.

Pourquoi un plan d’action de sortie du phosmet ?

Depuis quelques années, le colza français est soumis à deux contraintes majeures : les épisodes de sécheresse estivale liés au changement climatique et la très forte pression des ravageurs d’automne sur les surfaces cultivées, au premier rang desquels l’altise d’hiver et le charançon du bourgeon terminal. Ces derniers ont en effet développé des résistances aux insecticides de type pyréthrinoïdes depuis le début des années 2010.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La race Bazadaise poursuit sa dynamique dans les Landes
Le président du syndicat des éleveurs landais de la race Bazadaise, Paul Dussau, évoque la dynamique de la race et les événements…
Deux équipes de l’Agrocampus 64 en course pour le TIEA 2023 à Paris
L’épreuve organisée dans le cadre du Salon international de l’agriculture se tiendra du mercredi 1er mars au dimanche…
PAC : Contrôle par satellite et droit à l’erreur
Avec la programmation 2023-2027 de la PAC, la France va mettre en œuvre le système de suivi des surfaces en temps réel (3STR) en…
sabrinamartinezliserocca_etudiantes_laurentduffau_professeur_legtamontardon
Une nouvelle génération d’étudiants tient à des valeurs essentielles
Étudiantes à Montardon, Sabrina Martinez et Lise Rocca envisagent de s’installer dans l’élevage même si leurs parents ne sont pas…
file-Les chasseurs pourront continuer à prélever les nuisibles responsables des dégâts sur les cultures.
Le plan chasse dévoilé par le gouvernement
Après de nombreuses années de polémiques, le gouvernement entend mettre un peu d’ordre dans la pratique de la chasse. Il a, pour…
Egalim 2 : les exemptions à la contractualisation obligatoire précisées
Deux décrets du 26 décembre précisent les conditions des exemptions à la contractualisation écrite obligatoire au 1er janvier. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon