Aller au contenu principal

La CUMA des Trois sols souffle ses vingt bougies

Très dynamique, la CUMA de Cauneille (Landes) présente un parc de matériel complet, autour de la préoccupation de la limitation des intrants notamment.

file-La CUMA de Cauneille les Trois sols a fêté son vingtième anniversaire le 5 septembre, en présence des adhérents et partenaires.
La CUMA de Cauneille les Trois sols a fêté son vingtième anniversaire le 5 septembre, en présence des adhérents et partenaires.

Le 5 septembre à Cauneille, la CUMA des Trois sols a fêté ses 20 ans. L’occasion pour le président, Fabrice Casteraa, de revenir sur l’histoire de la structure qui compte aujourd’hui une trentaine d’adhérents. Issue de la séparation des activités de la CUMA intercommunale d’Orthe en 1999, celle des Trois sols s’est construite autour d’un groupe tracteurs et a, peu à peu, accueilli de nouveaux agriculteurs. Si au départ elle ne regroupait «que» 140 hectares, elle en couvre aujourd’hui près de 300.

Les matériels se sont rapidement diversifiés. En 2004, un groupe kiwi composé de six producteurs a ainsi été créé. La CUMA s’est équipée de l’intégralité des outils nécessaires à la culture : tracteurs, outils de broyage, atomiseur, épandeur d’engrais spécifique, décompacteur, plateforme élévatrice pour la pose des filets… Mais c’est surtout par son engagement pour une agriculture plus vertueuse que la coopérative se distingue.

Le premier GIEE des Landes

«Aucun de nous n’est en bio mais nous sommes sensibles à la limitation des intrants», insiste Fabrice Casteraa. En 2015, la Cuma a ainsi signé le premier GIEE (Groupement d’intérêt économique et environnemental) des Landes, sur le thème de la protection des sols. «Nous travaillons depuis longtemps en non-labour et en couverts végétaux. Le GIEE nous a permis de faire évoluer les espèces pour obtenir les meilleurs résultats. Nous avons également eu des interventions d’agronomes pour faire des profils de sols et nous sommes allés visiter d’autres exploitations pour partager nos expériences.»

Les investissements traduisent ce souci de respect de l’environnement avec l’achat de matériels toujours plus performants : rouleau Faca, bineuse autoguidée par caméra, épandeur avec modulation de dose, tracteurs équipés de GPS avec autoguidage… Le prochain gros investissement concernera un semoir avec modulation de dose et coupure de tronçon. Mais la CUMA a également une politique de renouvellement rapide de son parc machines.

Chaque nouvel investissement est raisonné en fonction du coût hectare. «En utilisant l’intégralité du matériel de la CUMA, nos adhérents ont des charges de mécanisation de 230 euros par hectare de maïs (hors récolte), carburant compris.» Une telle performance s’atteint aussi grâce à une organisation millimétrée. «Ici, nous partageons du matériel mais aussi tout le travail. Nous agissons comme si nous mettions en culture une seule grande exploitation. Cela nous permet d’optimiser et de réduire les temps de travaux.»

Cécile Agusti

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

L’Europe paie cher son déficit en maïs
Avec une récolte de seulement 54 millions de tonnes (Mt) de maïs et en forte baisse, l’Union européenne est contrainte d’en…
Pendant 2 jours, Pau accueille le congrès du maïs
Depuis ce mercredi matin, le congrès du maïs 2022 se tient au Palais Beaumont de Pau. Durant deux jours, près de 600…
Récolte de maïs
Pau se prépare à accueillir le congrès de l’AGPM 2022
Lors de son congrès qui se tiendra les 23 et 24 novembre au Palais Beaumont de Pau, la filière maïs se penchera sur le vaste…
Histoire : 400 ans de maïsiculture dans le Sud-Ouest
Ramené d’Amérique en Europe à la fin du XVe siècle , vraisemblablement par Christophe Colomb, le maïs a été introduit…
Votremachine.com, start-up landaise au service de la réduction des coûts de mécanisation
Tout juste rentrée du SIMA où elle exposait au sein du village Start-Up, la société Votremachine.com sera au salon Végétaelis à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon