Aller au contenu principal

Influenza : la France relève son niveau de risque et renforce les mesures de prévention

Alors que le nombre de cas d’influenza aviaire hautement pathogène en élevage et dans la faune sauvage est en forte augmentation ces dernières semaines en France, l’ensemble du territoire métropolitain est passé en risque «modéré» pour l’influenza aviaire à compter de ce dimanche 2 octobre.

file-La situation vis-à-vis de l’influenza aviaire n’est pas du tout la même qu’à l’hiver 2016: l’enjeu aujourd’hui est d’éviter la transmission du virus de l’avifaune vers les élevages. L’application des mesures de biosécurité doit permettre d’y parvenir.
À l’approche des migrations d’automne, la France prend les devants pour contenir la propagation du virus de l’influenza aviaire.

«Éviter de revivre le drame de l’an dernier. Volonté de ne pas reproduire la crise de l’an passé». Tels sont les objectifs du ministère de l’Agriculture et des organisations agricoles qui ont décidé de prendre les devants après l’apparition de plusieurs cas de grippe aviaire disséminés sur le territoire.

En fait, depuis la mi-septembre, «on constate une dégradation de la situation», affirme-t-on au ministère de l’Agriculture. Au 30 septembre, pas moins de 18 foyers en élevage avaient été détectés dans onze départements : Ain, Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Manche, Meuse, Morbihan, Sarthe, Seine-Maritime et Somme.

En conséquence, le niveau qui avait été baissé le 7 juin dernier à «négligeable» est rehaussé à «modéré» depuis le 2 octobre, en prévision des migrations de la faune sauvage qui a commencé. Or des centaines de ces oiseaux sauvages ont été retrouvés morts depuis le début de l’été sur le littoral ouest, tous infectés par le virus de l’influenza aviaire.

Autocontrôles

La décision du ministère publiée au Journal officiel du 1er octobre s’accompagne de mesures telles que la mise à l’abri des volailles dans les zones à risques à l’image des zones humides situées sur les couloirs de migration des oiseaux sauvages ; l’interdiction des rassemblements d’oiseaux dans ces zones, comme les compétitions de pigeons voyageurs, ou la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet. La chasse reste autorisée «mais sous conditions», précise le ministère.

Les éleveurs devront, en outre, réaliser des autocontrôles, à leurs frais, au moins une fois par semaine si leur élevage est situé dans un périmètre de 0 à 20 km d’un foyer avéré d’influenza aviaire. «Il sera aussi réalisé systématiquement un contrôle avant chaque mouvement d’animaux et sur tout animal mort découvert dans l’élevage», précise-t-on au ministère.

«Notre objectif est d’être réactif le plus possible», fait valoir un conseiller ministériel. «Ces mesures sont complémentaires des mesures de biosécurité classiques», précise-t-il.

Christophe Soulard

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

L’Europe paie cher son déficit en maïs
Avec une récolte de seulement 54 millions de tonnes (Mt) de maïs et en forte baisse, l’Union européenne est contrainte d’en…
Végétaelis, une vitrine ambitieuse de l’agriculture de demain
C’est un salon d’un nouveau genre qui va prochainement voir le jour dans la capitale du Béarn. Investissant le Parc des…
Récolte de maïs
Pau se prépare à accueillir le congrès de l’AGPM 2022
Lors de son congrès qui se tiendra les 23 et 24 novembre au Palais Beaumont de Pau, la filière maïs se penchera sur le vaste…
Pendant 2 jours, Pau accueille le congrès du maïs
Depuis ce mercredi matin, le congrès du maïs 2022 se tient au Palais Beaumont de Pau. Durant deux jours, près de 600…
Histoire : 400 ans de maïsiculture dans le Sud-Ouest
Ramené d’Amérique en Europe à la fin du XVe siècle , vraisemblablement par Christophe Colomb, le maïs a été introduit…
Votremachine.com, start-up landaise au service de la réduction des coûts de mécanisation
Tout juste rentrée du SIMA où elle exposait au sein du village Start-Up, la société Votremachine.com sera au salon Végétaelis à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon