Aller au contenu principal

Influenza aviaire : versement d’une seconde avance à partir de mi-janvier

Le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Marc Fesneau, a annoncé le 13 décembre dans un communiqué de presse qu’il allait faire verser, à compter de la mi-janvier, la seconde avance financière pour les éleveurs de volailles touchés par l’influenza aviaire. «Pour les éleveurs qui auront déposé un dossier de demande d’indemnisation avant la fin de l’année», précise le communiqué.

file-Les aides à l’investissement en agriculture enregistrent une réduction de 7 millions d’euros, passant de 35 millions en 2017 à 27 millions d’euros pour cette année.

Ces avances permettront de percevoir une partie du solde des indemnisations pour pertes économiques (allongement des vides sanitaires) pour l’épisode 2021-2022, dont le guichet ouvre ce mercredi 14 décembre sur le site de FranceAgriMer. Les éleveurs ont jusqu’au 15 février pour déposer leur dossier afin d’émarger à ce dispositif doté de 404 M€, pour un paiement à partir du mois de mars.

Ces indemnisations couvriront 100% des pertes liées à l’allongement des vides sanitaires pendant la période de restrictions (dispositif I1). Nouveauté 2022, ces aides sont complétées par un dispositif I2, qui couvre 100% des pertes «dues aux éventuelles difficultés de remise en place» jusqu’à 150 jours après la levée des restrictions. Pour en bénéficier, il faut «reprendre la production au plus tard le 31 mars 2023». Le montant des aides sera réduit en cas de non-respect des règles de biosécurité.

La demande de la CFA a été entendue

Alors que l’épizootie d’influenza aviaire s’emballe dans l’Ouest, cette deuxième avance vise à «répondre aux difficultés de trésorerie des éleveurs», précise le ministère. Dans un communiqué du 8 décembre, la CFA (aviculteurs, FNSEA) exhortait les pouvoirs publics à «raccourcir les délais» d’indemnisation, rapportant que «certains [éleveurs] sont touchés pour la deuxième, troisième, voire quatrième fois», avec des «problèmes de trésorerie (…) majeurs».

Une première avance de 65 millions d’euros (M€) avait permis de soulager la trésorerie de plus de 5.000 éleveurs. Au total, ce sont plus d’1,1 milliard d’euros que les pouvoirs publics ont consacrés pour indemniser la filière victime de l’épizootie d’influenza aviaire. Au 12 décembre, selon les chiffres du ministère de l’Agriculture, pas moins de 164 foyers en élevage ont été touchés (et confirmés) depuis le 1er août dernier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La vallée d’Ossau fait sa foire à Gère-Bélesten

Ce week-end pascal, c’est le retour de la foire agricole de la vallée d’Ossau. L’occasion de passer une belle journée en…

Une rencontre autour de l’élevage bovin landais, à Orist

La FDSEA propose ce rendez-vous afin de mettre en relief les plus-values qu’apporte cette filière malmenée sur le territoire,…

L’ALMA craint une recrudescence de la MHE

Après une pause hivernale, l’arrivée de températures plus clémentes fait craindre une reprise virale aux responsables de l’…

Jean-François Fruttero est le nouveau président de la caisse centrale de la MSA

Le viticulteur de Dordogne succède à Pascal Cormery à la tête de l’organisme, avec la volonté de conserver un régime de…

Camille, la pareuse d’onglons qui kiffe son métier

Équipée de son sécateur et de sa cage de retournement, la jeune fille est prête à aller entretenir les onglons des brebis et…

Pierre Lauga, volailler, traiteur, éleveur et passionné

L’étal est ouvert du mardi au dimanche aux halles de Pau (64). Entre préparation,
cuisine et commercialisation, le traiteur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon