Aller au contenu principal

Influenza aviaire : l’épisode 2021-2022 officiellement clos

C’est la fin d’une crise historique ayant fait irruption en novembre 2021 : l’ensemble du territoire français est repassé le 9 juin dernier en niveau de risque « négligeable » pour l’influenza aviaire, d’après un arrêté paru la veille au Journal officiel.

file-La nouvelle feuille de route a vocation à s’appliquer «au plus tard à la rentrée prochaine, avant les migrations descendantes.»
La nouvelle feuille de route a vocation à s’appliquer «au plus tard à la rentrée prochaine, avant les migrations descendantes.»

Le dernier des 1.378 foyers en élevages remontant au 17 mai, «on peut considérer que la crise est derrière nous», a estimé le ministère de l’Agriculture. Et de préciser que «les mesures sanitaires renforcées (N.D.L.R. : claustration obligatoire et restrictions de mouvements) sont levées dans presque tout le territoire», hormis dans les dernières zones touchées par la maladie, dans le grand Ouest et le Périgord. Seuls subsistent quelques cas en faune sauvage dans le nord du pays.

Depuis le début de l’épizootie, 16 millions de volailles ont été abattues. Concernant les indemnisations sanitaires (élevages foyers), le ministère a indiqué avoir versé 54,4 millions d’euros (M€) d’acomptes pour 1.292 dossiers. «Il reste une centaine de dossiers déposés pour 6,20 M€», a précisé l’entourage de Marc Fesneau, lors d’un brief à la presse.

Les indemnisations pour pertes économiques (vide sanitaire) ne concernent, pour l’instant, que le Nord et le Sud-Ouest. Quelque 1.792 dossiers ont été instruits pour 26 M€ (dont 17 M€ payés au 2 juin), sur une enveloppe prévisionnelle de 33 M€. Ces deux dispositifs sont encore ouverts, ils seront complétés par quatre autres (éleveurs du grand Ouest et du centre Ouest, œufs, sélection-accouvage pour 121 M€, et entreprises de l’aval).

Retour d’expérience

Depuis mi-mai, professionnels et pouvoirs publics planchent sur un «retour d’expérience», qui aboutira à une mise à jour de la feuille de route signée en juillet 2021. Le but ? «Être plus réactif, mieux lutter contre l’introduction et la diffusion du virus dans les élevages, mieux protéger nos filières», précise le cabinet de Marc Fesneau. Outre un nouveau tour de vis sur la biosécurité, ce plan comportera un volet sur la sauvegarde de la génétique avicole. Largement concentré dans les Pays de la Loire, ce maillon a été très affecté par cet épisode d’influenza.

La feuille de route a vocation à s’appliquer «au plus tard à la rentrée prochaine, avant les migrations descendantes» synonymes de retour du risque épizootique, d’après la Rue de Varenne. Autre outil attendu par la profession : le vaccin, pour lequel l’expérimentation a récemment débuté.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Un film qui met en avant toute la noblesse du métier d’éleveur
Suivi d’un débat, le documentaire Même pas peur d’être éleveur sera diffusé à Pau le vendredi 16 septembre en marge du concours…
Récolte de maïs : le grand écart des rendements
L’important stress hydrique combiné aux températures caniculaires ont eu raison des rendements en maïs grain qui font le grand…
Emmanuel Macron, en visite aux Terres de Jim, a reçu les lauréats du concours Graines d'Agriculteur
Guillaume Ryickbosch, éleveur de chèvres à Coarraze, lauréat du concours Graines d’agriculteur
L’édition 2022 du concours a récompensé des jeunes agriculteurs impliqués dans la protection des ressources naturelles. Quatre…
Le début de la récolte du maïs grain confirme le fort recul des rendements
En Aquitaine, la collecte du maïs bat désormais son plein, avec des volumes en baisse de 30 à 40%, en particulier dans les zones…
Avec la Ferme du futur, Maïsadour construit l’agriculture de demain
Lors de d’une journée de démonstrations, d’échanges et de partage autour des innovations et tendances qui feront l’agriculture de…
Un foyer d’influenza confirmé dans un élevage en plein bassin de Loué
«Un cas d’influenza aviaire vient d’être détecté en Sarthe dans un élevage de canards situé dans la commune de Mézeray», a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon