Aller au contenu principal

Une rentrée syndicale pleine de revendications

La FDSEA et les JA des Pyrénées Atlantiques avaient convié le préfet, les services de l’État et les élus sur l’exploitation de la famille Ségure à Souraïde. L’occasion pour les deux syndicats d’évoquer les nombreux sujets qui préoccupent les agriculteurs basques et béarnais.

Les responsables de la FDSEA et des JA ont reçu le préfet Julien Charles sur l’exploitation de la famille Ségure (EARL Aita Semeak) à Souraïde, le 31 août dernier.
© G.M - Le Sillon

Pour ce traditionnel rendez-vous de rentrée, la présidente de la FDSEA Corinne Nousty et son homologue de JA, Sylvain Bordenave, avaient convié représentants de l’administration, élus territoriaux et responsables des organisations professionnelles agricoles départementales le 31 août à Souraïde. La rencontre s’est tenue à l’EARL Aita Semeak, dans l’exploitation de la famille Ségure.

Le choix de cette ferme, à quelques encablures de la côte basque, permettait en premier lieu de mettre en évidence la problématique foncière, préoccupation sans cesse plus prégnante dans ce secteur très convoité comme dans de nombreuses communes du Béarn et du Pays basque. Outre la raréfaction des surfaces disponibles et le renchérissement du prix des terres, l’urbanisation accrue remet en question la transmission des exploitations et engendre de multiples conséquences sur les pratiques agricoles : réduction des zones d’épandage de fumiers et lisiers, accroissement des dégâts de sangliers…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Les syndicats investissent le site d'Intermarché

Après la base logistique de Scalandes, la FDSEA et les JA 40 continuent de cibler la grande distribution.

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

Ovinpiades : Alexis Toulet-Blanquet et Iris Soucaze en route pour Paris

La 19e édition du concours a été remportée par deux élèves de l’Agrocampus 64. Ils sont qualifiés pour les finales…

La FDSEA et JA 40 poursuivent leur mobilisation et ciblent la grande distribution

Les représentants syndicaux ont été extrêmement déçus par les échanges avec la préfète et ses services. Des actions ciblent…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon