Aller au contenu principal

Des aides pour rénover le réseau d’eau potable

Près d’un tiers de l’eau potable n’arrive jamais à l’usager, en raison, essentiellement des fuites dans les réseaux de distribution. Face à ce constat, l’Agence de l’eau Adour-Garonne vient de débloquer a débloqué une enveloppe de 20 millions d’euros afin d’accélérer l’amélioration des rendements des réseaux et propose aux collectivités du Sud-Ouest de bénéficier de subventions jusqu’à 50%.

file-L’Agence de l’eau Adour-Garonne a débloqué une enveloppe de 20 millions d’euros pour soutenir les communes.
L’Agence de l’eau Adour-Garonne a débloqué une enveloppe de 20 millions d’euros pour soutenir les communes.

Les fuites dans les réseaux d’eau potable impactent fortement la facture économique et environnementale des collectivités et des usagers. Aussi, depuis 2012, la loi Grenelle impose aux collectivités des objectifs de connaissance et de gestion du patrimoine, assortis d’une obligation de performance minimum des réseaux d’eau potable. Ces objectifs sont: 85% de rendement pour les collectivités urbaines, entre 65 et 85% pour les collectivités rurales. Le non-respect de ces obligations peut entraîner un doublement de la redevance «prélèvement», perçue par l’Agence de l’eau.

Déposer un dossier avant le 31 janvier 2016

Pour atteindre ces objectifs de performance, 20 millions d’euros sont mobilisés pour subventionner les projets d’amélioration des rendements des collectivités. Les programmes retenus pourront être financés à 40% dans les communes urbaines et à 50% dans les communes rurales. Cette enveloppe exceptionnelle complète le soutien déjà apporté par l’agence de l’eau dans la réalisation des études et des équipements visant la réduction des fuites (aide jusqu’à 70%).

Pour finaliser leur plan de financement, les porteurs de projets pourront solliciter les organismes prêteurs qu’ils connaissent, notamment la caisse des dépôts et consignations et la banque européenne d’investissement. Les collectivités qui souhaitent répondre à l’appel à projets sont invitées à consulter le règlement et à télécharger le dossier de demande d’aide sur www.eau-adour-garonne.fr.

Les candidatures peuvent être envoyées aux délégations territoriales de l’Agence de l’eau, réparties sur le bassin Adour-Garonne, jusqu’au 31 janvier 2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La race Bazadaise poursuit sa dynamique dans les Landes
Le président du syndicat des éleveurs landais de la race Bazadaise, Paul Dussau, évoque la dynamique de la race et les événements…
Deux équipes de l’Agrocampus 64 en course pour le TIEA 2023 à Paris
L’épreuve organisée dans le cadre du Salon international de l’agriculture se tiendra du mercredi 1er mars au dimanche…
PAC : Contrôle par satellite et droit à l’erreur
Avec la programmation 2023-2027 de la PAC, la France va mettre en œuvre le système de suivi des surfaces en temps réel (3STR) en…
2022, retour sur une année de combat syndical avec les présidents de la FDSEA et des JA
Franck Laborde, président de la FDSEA, et Sylvain Bordenave, président de Jeunes Agriculteurs, reviennent sur les dossiers qui…
file-Les chasseurs pourront continuer à prélever les nuisibles responsables des dégâts sur les cultures.
Le plan chasse dévoilé par le gouvernement
Après de nombreuses années de polémiques, le gouvernement entend mettre un peu d’ordre dans la pratique de la chasse. Il a, pour…
Egalim 2 : les exemptions à la contractualisation obligatoire précisées
Deux décrets du 26 décembre précisent les conditions des exemptions à la contractualisation écrite obligatoire au 1er janvier. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon