Aller au contenu principal

Depuis deux ans, les installations en net rebond dans les Pyrénées-Atlantiques

Après deux années compliquées en termes d’organisation, les Jeunes Agriculteurs organisaient leur Forum à l’installation au lycée de Mont, le 27 janvier dernier où ils ont rencontré les lycéens de Mont pour évoquer le parcours de futurs agriculteurs.

file-Sylvain Bordenave, président des JA, et Vincent Diribarne, secrétaire général, sont allés à la rencontre des jeunes du lycée de Mont pour livrer leur expérience.
Sylvain Bordenave, président des JA, et Vincent Diribarne, secrétaire général, sont allés à la rencontre des jeunes du lycée de Mont pour livrer leur expérience.

Une bonne trentaine d’élèves de terminale Bac agricole et de 2e année de BTS ACSE sont venus recevoir les précieuses informations quant à l’installation de la part de différents professionnels. En préambule, Vincent Diribarne, secrétaire général des JA, a ouvert la journée pour présenter son parcours de jeune installé.

À la tête de l’EARL Le Bosquet à Urt, il exploite un élevage de canards gras et de bovins (Blondes d’Aquitaine). C’est en 2015 qu’il a pris la succession de son père Jacques et qu’il adjoint à son exploitation un atelier de transformation et de vente directe de produits à base de canards.

Ce n’est un secret pour personne, la crise sanitaire liée au Covid a eu un impact sur l’agriculture : «En 2020, on a constaté une importante dynamique en faveur du métier, explique Sylvain Bordenave, président des JA. La crise a incité pas mal de personnes à réfléchir sur un changement de vie, sur la recherche de nouvelles valeurs. Il fallait attendre pour savoir si cela n’était qu’un effet de mode ou plus profond».

Les chiffres sont là pour montrer que l’installation dans notre département a le vent en poupe. La moyenne constatée en règle générale se chiffrait entre 120 et 130 par an ; en 2020, ce sont 140 nouvelles installations qui ont été recensées, et pour 2021 les chiffres sont encore plus importants à 170.

Mission d’information

Les Pyrénées-Atlantiques confirment ainsi leur attractivité, puisqu’en 2020 le département représentait, à lui seul 25%, des installations sur l’ensemble de la Région Nouvelle-Aquitaine. Par ailleurs, les établissements d’enseignements agricoles ne peinent pas à remplir leurs effectifs, signe que l’embellie est appelée à durer.

Reste à connaître les motifs profonds de cet engouement de la par de notre jeunesse : «Nous allons étudier le profil type des jeunes en voie d’installation, reprend Sylvain Bordenave. N’oublions pas qu’il y a eu un baby-boom en l’an 2000 et que c’est précisément cette génération massive qui arrive sur le marché aujourd’hui !»

Il n’en est pas moins qu’au sein des différents établissements, qu’ils soient scolaires ou en centres d’apprentissage, on trouve un grand nombre de jeunes qui étudient pour travailler dans le domaine agricole mais aussi pour s’installer. C’est pourquoi, de tels forums ont toute leur utilité : durant toute la journée, les futurs exploitants agricoles ont pu emmagasiner les différentes informations et conseils sur les plans bancaires, juridiques mais aussi sociaux avec l’intervention du service de remplacement.

Les JA vont poursuivre leur travail d’information avec de nouveaux forums de ce type le 24 mars au lycée de Soeix-Oloron, avec en sus des élèves des lycées d’Orthez et de Nay, et cinq jours plus tard, le 29 mars directement sur une exploitation à Hasparren auprès d’élèves du CFA et du lycée Jean-Errecart de Saint-Palais.

F. Borowczyk

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Les syndicats investissent le site d'Intermarché

Après la base logistique de Scalandes, la FDSEA et les JA 40 continuent de cibler la grande distribution.

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

Ovinpiades : Alexis Toulet-Blanquet et Iris Soucaze en route pour Paris

La 19e édition du concours a été remportée par deux élèves de l’Agrocampus 64. Ils sont qualifiés pour les finales…

La FDSEA et JA 40 poursuivent leur mobilisation et ciblent la grande distribution

Les représentants syndicaux ont été extrêmement déçus par les échanges avec la préfète et ses services. Des actions ciblent…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon