Aller au contenu principal

Agroécologie
Damien Robert défendra les barthes de l’Adour à Paris

Vainqueur de la première édition du concours local des prairies fleuries sur les barthes de l’Adour, le jeune éleveur est désormais en lice pour le prix national.

Éleveur à Orist, Damien Robert est le vainqueur de la première édition du concours local des prairies fleuries sur les barthes de l’Adour. Il est entouré de Nicolas Bertbeder (à gauche) et Nicolas Lapeyre.

Le Concours général agricole abrite une catégorie autour des pratiques agroécologiques. L’objectif est de récompenser les agriculteurs qui valorisent les prairies naturelles dans l’alimentation de leur troupeau, tout en apportant une contribution active à la préservation écologique de leur territoire. Pour mettre en lumière le travail réalisé par les éleveurs dans l’entretien des barthes de l’Adour, l’association Barthes Nature a décidé d’organiser, cette année, la première édition de la déclinaison locale du concours, dans la catégorie prairies et parcours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La vallée d’Ossau fait sa foire à Gère-Bélesten

Ce week-end pascal, c’est le retour de la foire agricole de la vallée d’Ossau. L’occasion de passer une belle journée en…

Une rencontre autour de l’élevage bovin landais, à Orist

La FDSEA propose ce rendez-vous afin de mettre en relief les plus-values qu’apporte cette filière malmenée sur le territoire,…

L’ALMA craint une recrudescence de la MHE

Après une pause hivernale, l’arrivée de températures plus clémentes fait craindre une reprise virale aux responsables de l’…

Jean-François Fruttero est le nouveau président de la caisse centrale de la MSA

Le viticulteur de Dordogne succède à Pascal Cormery à la tête de l’organisme, avec la volonté de conserver un régime de…

Camille, la pareuse d’onglons qui kiffe son métier

Équipée de son sécateur et de sa cage de retournement, la jeune fille est prête à aller entretenir les onglons des brebis et…

Pierre Lauga, volailler, traiteur, éleveur et passionné

L’étal est ouvert du mardi au dimanche aux halles de Pau (64). Entre préparation,
cuisine et commercialisation, le traiteur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon