Aller au contenu principal

Syndicat
Calamités : la profession mobilisée en soutien aux 30 % d’agriculteurs exclus

Une motion a été déposée par les syndicats en session chambre. Le dépôt des dossiers calamité sécheresse a été prolongé jusqu’au 21 mars inclus.

Plus de 200 éleveurs étaient présents ce 13 mars aux Allées Marines de Bayonne, devant la sous-préfecture, pour dénoncer cette situation d’injustice qui règne autour de ce dossier calamités agricoles sécheresse.
© B. D. - Le Sillon

Ce lundi 13 mars, le grand ciel bleu bayonnais n’a pas calmé la colère et la détermination des agriculteurs, malmenés par ce qu’ils estiment comme une situation d’injustice. À ce jour, 30% des dossiers restent inéligibles à l’aide calamités agricoles sécheresse. Pour cette raison, suite à l’appel lancé par la FDSEA et JA, ils étaient près de 200 à investir l’avenue Allée Marines ce lundi, devant les grilles de la sous-préfecture de Bayonne. Une dizaine de tracteurs — dont la moitié attelée à des remorques débordantes de pneus — était venue grossir les rangs, bloquant toute la matinée l’accès à cet axe très fréquenté.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Maïs : disparités entre semis

La météo très pluvieuse par endroits a retardé l’avancement des chantiers en Béarn et au Pays basque.

Loi d'orientation agricole : le texte arrive à l'Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté en matière agricole et le renouvellement des générations en agriculture a…

Punaise diabolique : la lutte dans les vergers se précise

Une dissection des punaises femelles a permis de déterminer le stade de la maturation ovarienne.

Maïsadour et les MFR signent un partenariat en faveur de la transmission et l’installation

Cette démarche a pour objectif de faciliter la transmission des exploitations entre cédants et apprenants des établissements…

Maïs : un nouveau site Internet pour recruter les castreurs

Job maïs semences permet aux producteurs de constituer leurs équipes.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon