Aller au contenu principal

Semences
Affectée par les conditions pluvieuses, la campagne de semis patine

Le groupe coopératif Maïsadour indique que moins de la moitié des surfaces prévues de maïs grain et spéciaux ont été implantées à cette date sur son périmètre.

À ce jour, environ 40 % des surfaces de maïs prévues ont été implantées (maïs grain et spéciaux) chez les adhérents du groupe coopératif Maïsadour, selon les données compilées par les conseillers cultures
© Archive Le Sillon

Plus les jours s’écoulent en ce printemps 2024 et plus les prévisions météo sont scrutées de près par les producteurs de maïs de la région. Rares sont ceux qui ont pu mener à bien la totalité de leurs semis jusqu’ici. Il faut dire que les phénomènes pluvieux s’enchaînent depuis la fin mars. Des températures fraîches ont fait leur retour également. Et voilà maintenant près d’une semaine que les chantiers sont stoppées.

Chez Maïsadour, les données recueillies dans le cadre de l’observatoire des semis confirment cette situation. Cet état des lieux est dressé à partir des déclarations réalisées par les producteurs auprès de leurs 35 conseillers cultures. À ce jour, environ 40% des surfaces de maïs prévues ont été implantées (maïs grain et spéciaux). «Si nous comparons ce chiffre aux cinq dernières années, cette campagne est clairement celle qui affiche le niveau le moins avancé à date», souligne Yannick Montéan, directeur commercial pour les réseaux Véga et Agralia.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Loi d'orientation agricole : le texte arrive à l'Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté en matière agricole et le renouvellement des générations en agriculture a…

Maïs : disparités entre semis

La météo très pluvieuse par endroits a retardé l’avancement des chantiers en Béarn et au Pays basque.

Punaise diabolique : la lutte dans les vergers se précise

Une dissection des punaises femelles a permis de déterminer le stade de la maturation ovarienne.

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Affectée par les conditions pluvieuses, la campagne de semis patine

Le groupe coopératif Maïsadour indique que moins de la moitié des surfaces prévues de maïs grain et spéciaux ont été…

«Tous les viticulteurs ont eu accès au fonds d’urgence viticole»

La mobilisation de la FDSEA et des JA, soutenus par le député David Habib, a permis aux Pyrénées-Atlantiques de décrocher une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon