Aller au contenu principal

Tourisme
Une saison touristique qualifiée de globalement « satisfaisante » dans les Landes

Dans son dernier baromètre d’activité, l’organisme Landes Attractivité revient sur les avis des professionnels pour la période d’avril à septembre.

Le littoral reste un territoire touristique essentiel.
© D.R

Selon les éléments récemment publiés par l’organisme Landes Attractivité, le bilan des professionnels du tourisme est « satisfaisant » pour l’ensemble de la saison allant d’avril à septembre. En ce qui concerne l’avant-saison, les vacances de printemps ont suscité un constat très positif (bénéfice de trois longs week-ends), qui s’est poursuivi en mai où l’activité a été très favorable avec les ponts de l’Ascension et de Pentecôte.

En revanche, les professionnels n’ont pas été satisfaits du mois de juin marqué par des conditions météo moins favorables et des séjours de la clientèle étrangère en baisse.

S’agissant de la haute saison, le bilan est satisfaisant avec une fréquentation équivalente à 2022 avec une tendance à la hausse pour certains opérateurs, confirmée par les chiffres de fréquentation. Les séjours de la clientèle française affichent des statistiques stables, tandis que ceux de la clientèle étrangère sont en hausse.

Enfin, le mois de septembre a été caractérisé par une fréquentation équivalente à 2022.

Des nuances

Cet état des lieux transversal mérite toutefois d’être approfondie. En effet, l’évolution du niveau d’activité par rapport à 2022 est très variable selon les domaines. Du côté des hébergements, toutes les filières affichent en majorité un chiffre d’affaires équivalent à l’an passé et les deux tiers des campings répondants ont enregistré une hausse sensible de leur activité. Une majorité de sites de visite déclare un chiffre d’affaires stable. Pour les activités de sport et de loisir, un chiffre d’affaires inférieur à l’an passé est observé (- 16 % en moyenne), avec un recul plus fort sur le littoral. Enfin, malgré une fréquentation d’un bon niveau, les restaurateurs disent avoir enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires, plus marquée sur le littoral. La moyenne estimée se situe à - 16 %.


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

MHE : les élevages bovins qui ne sont pas déclarés foyer seront aussi indemnisés

Un fonds d’urgence de 50 millions d’euros va accompagner le dispositif de prise en charge déjà en place et prolongé jusqu’au…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Les bovins landais sont partis pour Paris

Les éleveurs des Landes ont fait partir leur animaux participants au Concours général des animaux du Salon international de l'…

Prim’Holstein : David Biarnes jugera à Paris pour la deuxième fois

L’éleveur landais installé à Grenade-sur-l’Adour a été sélectionné pour juger le concours des Prim’Holstein dans le cadre du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon