Aller au contenu principal

Un fonds régional pour assurer le maintien de la production porcine régionale

Depuis plus de vingt ans, la filière porcine régionale a souhaité jouer la carte de la qualité et de la certification de l’origine. Ces deux concepts sont illustrés par les logos des signes officiels (IGP, label rouge…) apposés sur les produits transformés et commercialisés par les entreprises régionales. Le mercredi 8 juin à Arzacq, l’assemblée générale de l’Inpaq a permis de réaffirmer la pertinence de cette stratégie.

file-Le maintien d’une production porcine régionale passe, d’abord et avant tout, par une juste rémunération des éleveurs.
Le maintien d’une production porcine régionale passe, d’abord et avant tout, par une juste rémunération des éleveurs.

Cette stratégie impose à chacun des maillons de la filière des règles précisées par des accords interprofessionnels. Ces accords sont ainsi «un élément de différenciation» assure Philippe Baralon (cabinet Phylum). Au-delà des contraintes et des surcoûts, il importe d’en faire «un atout» et un «facteur d’équité» entre les maillons de la filière.

Mais, au-delà de ce parallèle avec la notion de «commerce équitable», force est de constater que «l’élevage reste le maillon faible de la filière, non pas en termes de performance mais pour le revenu…», constate le président Bernard Dupont.

Malgré la valorisation spécifique à la garantie d’origine et de la qualité, les éleveurs porcins du Sud-Ouest n’échappent pas aux évolutions conjoncturelles de marchés, notamment aux incidences de l’embargo russe sur les cours.

40 à 60.000 places d’engraissement

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

L’Europe paie cher son déficit en maïs
Avec une récolte de seulement 54 millions de tonnes (Mt) de maïs et en forte baisse, l’Union européenne est contrainte d’en…
Pendant 2 jours, Pau accueille le congrès du maïs
Depuis ce mercredi matin, le congrès du maïs 2022 se tient au Palais Beaumont de Pau. Durant deux jours, près de 600…
Récolte de maïs
Pau se prépare à accueillir le congrès de l’AGPM 2022
Lors de son congrès qui se tiendra les 23 et 24 novembre au Palais Beaumont de Pau, la filière maïs se penchera sur le vaste…
Histoire : 400 ans de maïsiculture dans le Sud-Ouest
Ramené d’Amérique en Europe à la fin du XVe siècle , vraisemblablement par Christophe Colomb, le maïs a été introduit…
Votremachine.com, start-up landaise au service de la réduction des coûts de mécanisation
Tout juste rentrée du SIMA où elle exposait au sein du village Start-Up, la société Votremachine.com sera au salon Végétaelis à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon