Aller au contenu principal

Consommation
Pour les réveillons, le foie gras sera bien de la fête

Une nouvelle enquête, menée à l’initiative du Cifog, confirme les attentes des consommateurs autour de ce produit pour la période festive.

Selon l’enquête difffusée par le Cifog, 7 Français sur 10 sont déjà résolus à savourer du foie gras pour Noël.
© Cifog

À tout juste un peu plus de deux semaines de Noël, le foie gras est en place dans les rayons pour répondre aux envies des consommateurs. Et ça tombe bien puisque la dernière enquête commandée par le Cifog, avec l’institut CSA, montre que les Français sont fermement déterminés à en profiter pour les réveillons.

Dès fin novembre, ils étaient près de 7 sur 10 (69 %) à avoir pris leur décision d’en consommer pour les fêtes de fin d’année 2023. Une proportion en hausse de deux points par rapport à la même période l’an passé.

La pression de l’inflation sur leur pouvoir d’achat semble même avoir encore moins de prise que l’année dernière sur cette envie. 96 % des acheteurs s’accordent à dire qu’ils continueront malgré tout à acheter du foie gras, soit trois points de plus qu’en 2022.

Il faut dire que la présence de ce mets emblématique sur les tables festives est extrêmement importante aux yeux des Français, et encore plus cette année anxiogène… Ils sont 85 % à estimer que le foie gras constitue un moyen de partager des moments de fêtes et de plaisir avec leurs proches dans un contexte morose (+ 1 point par rapport à 2022).

L’origine, critère primordial

Au-delà, la consommation de foie gras est même considérée comme une action de solidarité envers les éleveurs français. 84 % de la population estime en effet nécessaire d’en acheter pour soutenir les éleveurs après les épisodes d’influenza aviaire qui ont touché la filière.

Afin d’être sûrs d’en profiter pour les fêtes, les deux tiers des consommateurs déjà décidés à consommer du foie gras en fin d’année comptent l’acheter plus tôt que d’habitude. D’ailleurs, si ce produit était disponible en rayon plus précocement, dès le début du mois de décembre, 74 % des acheteurs en grande distribution franchiraient plus tôt le pas de l’achat.

Interrogés autour de la notion d’origine, 89 % des consommateurs jugent que l’origine française est un critère de choix primordial lors de l’achat d’un foie gras et 88 % estiment que la présence du logo “Foie gras de France” est rassurante quant à son origine et sa traçabilité. De manière générale, les logos collectifs “Foie gras de France”, “Magret de France” et “Confit de France” sont des outils qui séduisent les acheteurs en recherche de traçabilité et de proximité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La vallée d’Ossau fait sa foire à Gère-Bélesten

Ce week-end pascal, c’est le retour de la foire agricole de la vallée d’Ossau. L’occasion de passer une belle journée en…

Nouveau bureau et même ambitions pour les JA 64

Renouvelant leur bureau, les JA entendent poursuivre leur mission : défendre, promouvoir et animer leur territoire tout en…

Les producteurs de canards alertent l’aval de la filière

Au regard des prévisions de production, les représentants professionnels FDSEA et JA des Landes rencontrent  les…

L’ALMA craint une recrudescence de la MHE

Après une pause hivernale, l’arrivée de températures plus clémentes fait craindre une reprise virale aux responsables de l’…

Une rencontre autour de l’élevage bovin landais, à Orist

La FDSEA propose ce rendez-vous afin de mettre en relief les plus-values qu’apporte cette filière malmenée sur le territoire,…

Les élus de la FDSEA 64 dans l'attente de véritables actes

Au cours de son assemblée générale organisée mercredi, les élus de la FDSEA 64 ont assuré maintenir le cap alors qu’il demeure…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon