Aller au contenu principal

Sanitaire
MHE : Marc Fesneau en Béarn au chevet des éleveurs meurtris

Présent hier à Monein (64), le ministre de l’Agriculture a assuré qu’un plan d’accompagnement sera mis en place d’ici quelques jours.

Ce jeudi matin, 2 novembre, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a pu s’imprégner de la réalité désastreuse de la MHE présente dans les élevages depuis six semaines dans le bassin de l’Adour.
© B. D. - Le Sillon

Avec plus de 10.0000 bêtes touchées, 2.136 foyers recensés officiellement dans le Sud-Ouest (N.D.L.R.: 1.265 dans les Pyrénées-Atlantiques), la gravité de la MHE est réelle et inédite. Une semaine après une mobilisation de grande ampleur menée à Pau et à Bayonne par la FDSEA et les JA des Pyrénées-Atlantiques, pointant notamment du doigt ce contexte désastreux, cette pathologie, découverte il y a six semaines, s’ajoute à un tableau agricole assommant.

Face à l’ampleur de cette épidémie, le ministre de l’Agriculture, est venu ce jeudi 2 novembre à Monein, dans les Pyrénées-Atlantiques — département le plus sévèrement touché par l’épizootie — pour rencontrer des éleveurs et les responsables professionnels.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Maïs : disparités entre semis

La météo très pluvieuse par endroits a retardé l’avancement des chantiers en Béarn et au Pays basque.

Loi d'orientation agricole : le texte arrive à l'Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté en matière agricole et le renouvellement des générations en agriculture a…

Punaise diabolique : la lutte dans les vergers se précise

Une dissection des punaises femelles a permis de déterminer le stade de la maturation ovarienne.

Maïsadour et les MFR signent un partenariat en faveur de la transmission et l’installation

Cette démarche a pour objectif de faciliter la transmission des exploitations entre cédants et apprenants des établissements…

Maïs : un nouveau site Internet pour recruter les castreurs

Job maïs semences permet aux producteurs de constituer leurs équipes.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon