Aller au contenu principal

Communication
"Dans les bottes" : l'application Tinder version champêtre

Présentée au Sommet de l’élevage, l’application “Dans les bottes” sortira officiellement à l’occasion du Salon de l’agriculture. Elle veut recréer le lien entre agriculteurs et grand public.

Thierry Bailliet, agriculteur à Loos-en-Gohelle (Hauts-de-France), est un ardent défenseur des agriculteurs sur les réseaux sociaux. Il compte notamment 108 000 abonnés sur YouTube.
© C. A - Le Sillon

Depuis plus de 10 ans, Thierry Bailliet, agriculteur à Loos-en-Gohelle (Hauts-de-France), défend l’agriculture sous toutes ses formes sur les réseaux sociaux. C’est en réaction aux moqueries dont son fils était victime à l’école, parce qu’il était fils d’agriculteur, qu’il a créé sa chaîne YouTube en octobre 2013. Depuis, ses vidéos sont devenues virales. Il compte 108 000 abonnés sur YouTube, 53 000 sur Facebook et 21 600 sur Instagram. En 2020, il a même sorti un livre, “Dans les bottes de ceux qui nous nourrissent”, pour continuer à faire de la pédagogie autour du métier d’agriculteur.

Afin d’aller encore plus loin, il a imaginé une application pour « reconnecter l’agriculture avec ses consommateurs ». Baptisée “Dans les bottes”, elle a été présentée en version bêta à l’occasion du Sommet de l’élevage et sera officiellement lancée le 24 février prochain au Salon de l’agriculture, à Paris. Cette fois, l’idée est de transporter le grand public au cœur de la vie agricole en lui proposant des expériences à la ferme : assister à la traite de vaches, fabriquer des yaourts frais, prendre le volant d’un tracteur… Car quoi de mieux que de troquer ses mocassins ou ses baskets contre des bottes pour comprendre les enjeux de l’agriculture ?

Inscription gratuite

En pratique, les agriculteurs pourront créer le profil de leur ferme sur l’application et y proposer un calendrier d’activités gratuites ou payantes. De leur côté, les consommateurs pourront visualiser, grâce à la géolocalisation, les fermes installées autour d’eux et réserver leurs expériences directement, via un système de paiement en ligne. L’inscription est gratuite pour les agriculteurs, tout comme le téléchargement pour les particuliers. L’application sera financée par les commissions sur les ventes réalisées sur la plateforme.

Nouvel outil au service du monde rural, « l’application représente une réelle opportunité pour les agriculteurs qui souhaitent augmenter leur visibilité auprès du grand public », estime Laëtitia Lallemand, chargée de communication de “Dans les bottes”. Les exploitants qui travaillent en circuit court peuvent utiliser la plateforme pour mieux vendre leurs produits. Un partenariat avec le réseau Bienvenue à la ferme est d’ailleurs à l’étude.

Mais quel que soit leur modèle économique, les agriculteurs peuvent trouver un intérêt à cette application. « En recréant du contact humain entre deux pans de la société qui ne se comprennent plus, elle peut jouer un rôle dans l’appréciation sociétale. C’est également un excellent moyen pour mieux faire accepter des projets parfois contestés, comme la méthanisation ou l’agrivoltaïsme. »

Actuellement, dix agriculteurs ont déjà inscrit leur ferme sur l’application et une cinquantaine d’autres sont intéressés. L’objectif est d’atteindre 400 exploitations à travers toute la France, d’ici le lancement officiel.

Inscriptions sur https://danslesbottes.fr/

Cécile Agusti

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Les syndicats investissent le site d'Intermarché

Après la base logistique de Scalandes, la FDSEA et les JA 40 continuent de cibler la grande distribution.

Foire du matériel d'occasion de Navarrenx

Les agriculteurs du canton de Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques) animeront la 41e foire du matériel d’occasion dans…

La FDSEA et JA 40 poursuivent leur mobilisation et ciblent la grande distribution

Les représentants syndicaux ont été extrêmement déçus par les échanges avec la préfète et ses services. Des actions ciblent…

Les agriculteurs sonnent la révolte

Au fil des heures, les mobilisations  lancées par les FDSEA et JA des Pyrénées-Atlantiques et des Landes s’intensifient,…

Démonstration de force paysanne en Béarn et au Pays basque

Récit d’une semaine de mobilisation syndicale à Pau et à Bayonne.

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon