Aller au contenu principal

Un film qui met en avant toute la noblesse du métier d’éleveur

Suivi d’un débat, le documentaire Même pas peur d’être éleveur sera diffusé à Pau le vendredi 16 septembre en marge du concours interrégional de Prim’Holstein qui se déroulera au Parc des expositions.

La projection de Même pas peur d’être éleveur, suivie d’un débat avec son réalisateur aura lieu le vendredi 16 septembre, à 14h00 au parc des expositions de Pau.

C’est pour répondre à la demande des éleveurs que Thierry Hétreau décide de remettre la caméra à l’épaule. En effet, à l’issue des débats qui suivent la projection de son premier court-métrage réalisé sur le bien-être animal, ils sont nombreux à lui dire : «faire un film sur les animaux, c’est bien, mais pourquoi ne pas en faire un qui parle de nous, qui montre ce qu’est la vie d’un éleveur». Celui qui est «à la base» vétérinaire décide, alors, de s’atteler à la tâche. Ainsi, en 2018, sort sur les écrans ce film au titre sans équivoque de Même pas peur d’être éleveur !

Le but de ce second tournage de 52 minutes réalisé en coproduction avec le CNIEL (Centre national interprofessionnel de l’économie laitière), le BTPL (Bureau technique de la production laitière) et le Centre de l’élevage de Poisy où Thierry Hétreau a exercé pendant plus de 30 ans est clair : «donner envie d’être éleveur» avoue sans détour le réalisateur. «J’ai voulu montrer ce qu’était la vie des éleveurs», avec un angle aux antipodes de tous ces reportages et documentaires qui attaquent et dénigrent cette profession.

Optimisme et bienveillance

Pendant plus de trois décennies, Thierry Hétreau, aujourd’hui à la retraite, a été formateur au Centre de l’élevage de Poisy. Mais, «comme tous les salariés, j’étais également un peu éleveur, puisque je participai aux différents travaux, comme la traite ou les foins, de cette ferme de référence». C’est donc avec un œil particulièrement avisé qu’il donne la parole à des hommes et des femmes de plusieurs régions françaises et aux choix techniques différents mais dont le trait commun est la passion et la volonté de faire ce qu’ils aiment et qui donnent envie d’embrasser la profession.

Sorti à l’automne 2018, la carrière de ce documentaire a été fortement freinée ces deux dernières années par les restrictions sanitaires. «Il faudrait presque faire un complément pour dire ce que sont devenus les acteurs, parce qu’en quatre ans, beaucoup de choses ont évolué» plaide le réalisateur.

Dans le contexte actuel, nul doute que ces notes positives mettront du baume au cœur de ceux qui peuvent souffrir de voir leur métier dévalorisé ou se sentir incompris. Ce film se veut résolument positif «et dégage des perspectives». Dans une société qui a perdu le lien avec ceux qui les nourrissent, Même pas peur d’être éleveur «il ne s’adresse pas uniquement aux éleveurs» insiste son réalisateur Thierry Hétreau qui fera le déplacement à Pau.

B. Lalanne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Un film qui met en avant toute la noblesse du métier d’éleveur
Suivi d’un débat, le documentaire Même pas peur d’être éleveur sera diffusé à Pau le vendredi 16 septembre en marge du concours…
Récolte de maïs : le grand écart des rendements
L’important stress hydrique combiné aux températures caniculaires ont eu raison des rendements en maïs grain qui font le grand…
Emmanuel Macron, en visite aux Terres de Jim, a reçu les lauréats du concours Graines d'Agriculteur
Guillaume Ryickbosch, éleveur de chèvres à Coarraze, lauréat du concours Graines d’agriculteur
L’édition 2022 du concours a récompensé des jeunes agriculteurs impliqués dans la protection des ressources naturelles. Quatre…
Le début de la récolte du maïs grain confirme le fort recul des rendements
En Aquitaine, la collecte du maïs bat désormais son plein, avec des volumes en baisse de 30 à 40%, en particulier dans les zones…
Avec la Ferme du futur, Maïsadour construit l’agriculture de demain
Lors de d’une journée de démonstrations, d’échanges et de partage autour des innovations et tendances qui feront l’agriculture de…
Un foyer d’influenza confirmé dans un élevage en plein bassin de Loué
«Un cas d’influenza aviaire vient d’être détecté en Sarthe dans un élevage de canards situé dans la commune de Mézeray», a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon