Aller au contenu principal

PAC 2023-2027  : profonde révision de la conditionnalité

Dans le cadre d’un nouveau paquet de mesures visant à répondre aux protestations agricoles des derniers mois, la Commission européenne a décidé de remettre largement en cause l’architecture verte de la politique agricole commune.

Les agriculteurs européens pourront toujours choisir de maintenir des jachères sur leur exploitation « sur une base volontaire » en échange de primes (éco-régimes).
© Adobe Stock

Jachères, haies, rotation des cultures, petites exploitations… Comme nous l’écrivions dans notre précédente édition, la Commission européenne a proposé, le 15  mars dernier, d’alléger quelques règles environnementales de la PAC pour répondre à la colère des agriculteurs européens.

Mesure phare de cette volonté de simplification, l’abandon de l’obligation d’implanter des jachères sur 4 % des terres arables (BCAE 8). Cette mesure emblématique de la nouvelle PAC, particulièrement ciblée par les organisations agricoles, n’aura finalement jamais été réellement appliquée. Depuis deux ans, les États membres pouvaient y déroger. En 2024, des flexibilités ont été accordées après des semaines de discussions avec Bruxelles qui traînait des pieds.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La vallée d’Ossau fait sa foire à Gère-Bélesten

Ce week-end pascal, c’est le retour de la foire agricole de la vallée d’Ossau. L’occasion de passer une belle journée en…

Nouveau bureau et même ambitions pour les JA 64

Renouvelant leur bureau, les JA entendent poursuivre leur mission : défendre, promouvoir et animer leur territoire tout en…

Les producteurs de canards alertent l’aval de la filière

Au regard des prévisions de production, les représentants professionnels FDSEA et JA des Landes rencontrent  les…

L’ALMA craint une recrudescence de la MHE

Après une pause hivernale, l’arrivée de températures plus clémentes fait craindre une reprise virale aux responsables de l’…

Une rencontre autour de l’élevage bovin landais, à Orist

La FDSEA propose ce rendez-vous afin de mettre en relief les plus-values qu’apporte cette filière malmenée sur le territoire,…

Les élus de la FDSEA 64 dans l'attente de véritables actes

Au cours de son assemblée générale organisée mercredi, les élus de la FDSEA 64 ont assuré maintenir le cap alors qu’il demeure…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon