Aller au contenu principal

Oloron-Sainte-Marie retrouve sa foire et son concours de fromages fermiers

Après deux éditions successives annulées en raison des restrictions sanitaires, Oloron-Sainte-Marie renoue enfin avec sa traditionnelle foire du 1er mai et retrouve son concours de fromage et son marché fermier. Dimanche, place Saint-Pierre, ce sera donc le grand retour de ce premier concours pour le fromage au lait cru des vallées béarnaises et basques.

file-Ce dimanche 1er mai, Mélanie et Bruno Baylocq du Gaec Peyrole à Laruns remettrons leur titre en jeu.
Ce dimanche 1er mai, Mélanie et Bruno Baylocq du Gaec Peyrole à Laruns remettrons leur titre en jeu.

La présentation des participants à l'édition 2022 du concours de fromages d'Oloron s’est tenue chez Mélanie et Bruno Baylocq du GAEC Peyrole à Laruns, les derniers lauréats de l’épreuve. En 2019, le couple avait décroché le premier prix dans la catégorie brebis béarn.
«C’est tellement loin que l’on ne se souvenait pas que c’était nous», lance dans un large sourire Bruno, associé en GAEC avec son épouse Mélanie. L’exploitation compte 380 brebis lait et 30 Blondes d’Aquitaine sur une vingtaine d’hectares. Chaque année, entre le 15 novembre et le 15 août, avant la transformation du fromage, les brebis montent en estive.

Bruno est très attaché à ce type de concours : durant 25 ans, il a participé à l’organisation de celui de Laruns et avoue avoir une tendresse particulière pour celui d’Oloron. «Il est différent des autres, car c’est le rendez-vous des trois vallées bien sûr mais surtout de tous les types de fromages fermiers. Le Salon à Paris c’est pas mal, mais on préfère nettement les concours locaux. Et on préfère nettement remporter le premier prix à Oloron-Sainte-Marie où à Laruns qu’à Paris.»

Dynamique des montagnes

À ce titre, l’exploitant n’oublie pas d’insister sur le rôle essentiel de l’Union des producteurs fermiers du 64 (UPF). «Ils sont là pour nous encadrer au mieux. Sans eux, on ne ferait pas grand-chose.» Pour Pierre Larraillet, président de l’UPF 64, cet événement est surtout l’occasion de démontrer que «dans nos vallées, on fabrique du bon fromage au lait cru totalement et en toute sécurité pour le consommateur.»

Coorganisé par l’UPF 64, l’AET3V, le syndicat caprin, le syndicat AOP Ossau-Iraty, la mairie d’Oloron, l’IPHB et les JA, le concours démarrera à 9h00 et regroupera cette année 55 producteurs pour une centaine de produits différents. Toute personne intéressée peut encore s’inscrire pour faire partie du jury (renseignements au 05.59.30.80.56). Pour rappel, les lauréats du dimanche 1er mai seront automatiquement sélectionnés pour le prochain concours du Salon de l’Agriculture à Paris.

Autre temps fort de cette foire d’Oloron, le marché fermier réunira 25 exposants, exclusivement des producteurs fermiers. «Le succès est tel que nous avons dû cette année refuser des candidatures» souligne Michel Bonnemasou, technicien à l’UPF 64.
Un succès qui ne surprend guère Bernard Uthurry, maire d’Oloron, qui constate les conséquences de l’après crise sanitaire. «Tous les marchés de ce type sont pleins, on sent que les gens sont demandeurs de ce retour aux valeurs du terroir.»

Fabrice Borowczyk

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Les syndicats investissent le site d'Intermarché

Après la base logistique de Scalandes, la FDSEA et les JA 40 continuent de cibler la grande distribution.

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

Ovinpiades : Alexis Toulet-Blanquet et Iris Soucaze en route pour Paris

La 19e édition du concours a été remportée par deux élèves de l’Agrocampus 64. Ils sont qualifiés pour les finales…

La FDSEA et JA 40 poursuivent leur mobilisation et ciblent la grande distribution

Les représentants syndicaux ont été extrêmement déçus par les échanges avec la préfète et ses services. Des actions ciblent…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon