Aller au contenu principal

Les chambres d’agriculture se calent sur la grande région

Les présidents des chambres d’agriculture d’Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes se sont réunis dernièrement à Périgueux, pour préparer la mise en place d’une chambre régionale d’agriculture unique au 1erjanvier 2016, en application de la réforme territoriale et du code rural.

file-Nouvelle grande région : et pour vous, quel devrait être son nom ?
Nouvelle grande région : et pour vous, quel devrait être son nom ?

Dans la perspective de la mise en place du nouveau découpage terrirorial, après une première rénunion à Périgueux en avril, les douze chambres départementales se sont retrouvés le 3 juin cette fois-ci à La Rochelle. Après une première phase de collecte et d’analyse de données sur les organisations actuelles, l’objectif était d’engager dès maintenant les chantiers les plus importants, les plus structurants pour l’ensemble des chambres et vitaux pour la future instance régionale. En préalable à la création de celle-ci, les élus porteront un projet politique qui s’appuiera sur ceux des chambres régionales actuelles et seront remis en perspective à l’échelle de la nouvelle région.

Ce projet traduira les grandes orientations et portera les ambitions de la profession pour l’agriculture, les filières et les actifs agricoles. Il sera proposé à la session d’installation de la nouvelle chambre régionale et sera soutenu notamment auprès du futur conseil régional.

Opérationnel dès 2016

La future instance devra fonctionner dès le 1er janvier 2016, tant sur le plan de l’organisation professionnelle qu’administrative. Les présidents ont arrêté la date du 29octobre 2015 pour installer la nouvelle entité et procéder à l’élection de son président et du bureau. À l’unanimité, ils ont décidé d’engager les chantiers pour que les fonctions vitales de la chambre régionale soient en place au 1erjanvier 2016 avec le transfert des personnels, une comptabilité unique, un système informatique et des outils et moyens de communication opérationnels.

Les responsables agricoles ont aussi décidé que l’organisation professionnelle et administrative sera conduite sous l’autorité de la nouvelle équipe d’élus et la nouvelle direction. Cette organisation sera élaborée à partir des éléments produits par les chantiers qu’ils ont choisi d’engager dès aujourd’hui, notamment sur les fonctions support (ressources humaines, système d’information, administration-finances), des actions de communication et certains dossiers nécessitant des prises de positions politiques communes à l’échelle de la grande région.

Rendez-vous le 9 septembre

Solidairement, les présidents ont arrêté des orientations communes sur la gestion des ressources humaines et les conditions d’emplois, facteurs majeurs de réussite. Ils ont fait le choix d’adopter des démarches, des outils et des méthodes communes et décideront ultérieurement des éventuels transferts de certaines compétences et moyens concernant des fonctions stratégiques des chambres départementales.

Les présidents se sont donné rendez-vous le 9septembre pour formaliser le projet politique agricole et préparer la session portant création de la chambre régionale. La finalité est d’assurer la représentation des agriculteurs de cette nouvelle grande région, avec l’ambition de répondre à la diversité des territoires et des marchés, grâce à l’opportunité nouvelle de travailler en plus grande cohérence, par exemple par bassin de production. Cet établissement consulaire représentera la première région agricole de France et pourra donc peser de tout son poids pour représenter les intérêts de la profession en région, sur le plan national, voire européen, et accompagner l’agriculture face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux en pleine évolution.

Nouvelle grande région : et pour vous, quel devrait être son nom ?

En ligne depuis le 20 mai dernier, le site magranderegion.fr lancé par les Régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, explique tout aux internautes : les enjeux de la réforme, les caractéristiques du nouveau territoire, ses atouts touristiques et économiques, de quoi devenir incollable sur la grande région Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes ! Et pour les plus curieux, un espace dédié permet également de poser des questions.

C'est l'assemblée élue au 1er janvier 2016 qui déterminera le nom de cette nouvelle région. D'ici là, toutes les idées sont les bienvenues ! C'est pourquoi le site magranderegion.fr vous invite dès maintenant à proposer un nom pour la future grande région.

Pour participer, il suffit de se connecter et de cliquer sur le lien “Je propose“ correspondant à la question “Quel nom ? Proposez un nom pour votre grande région !“.

http://magranderegion.fr

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Un film qui met en avant toute la noblesse du métier d’éleveur
Suivi d’un débat, le documentaire Même pas peur d’être éleveur sera diffusé à Pau le vendredi 16 septembre en marge du concours…
Récolte de maïs : le grand écart des rendements
L’important stress hydrique combiné aux températures caniculaires ont eu raison des rendements en maïs grain qui font le grand…
Emmanuel Macron, en visite aux Terres de Jim, a reçu les lauréats du concours Graines d'Agriculteur
Guillaume Ryickbosch, éleveur de chèvres à Coarraze, lauréat du concours Graines d’agriculteur
L’édition 2022 du concours a récompensé des jeunes agriculteurs impliqués dans la protection des ressources naturelles. Quatre…
Le début de la récolte du maïs grain confirme le fort recul des rendements
En Aquitaine, la collecte du maïs bat désormais son plein, avec des volumes en baisse de 30 à 40%, en particulier dans les zones…
Avec la Ferme du futur, Maïsadour construit l’agriculture de demain
Lors de d’une journée de démonstrations, d’échanges et de partage autour des innovations et tendances qui feront l’agriculture de…
Un foyer d’influenza confirmé dans un élevage en plein bassin de Loué
«Un cas d’influenza aviaire vient d’être détecté en Sarthe dans un élevage de canards situé dans la commune de Mézeray», a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon