Aller au contenu principal

Le modèle mutualiste de Groupama fait à nouveau ses preuves

Les responsables landais de Groupama ont évoqué les résultats positifs obtenus en 2021 mais aussi la réforme importante du dispositif de l’assurance climatique.

file-Élue en mars 2019 à la présidence de la Fédération départementale de Groupama d’Oc, Monique Dufréchou a animé sa dernière assemblée générale à la tête de l’organisme le 21 mars dernier.
Élue en mars 2019 à la présidence de la Fédération départementale de Groupama d’Oc, Monique Dufréchou a animé sa dernière assemblée générale à la tête de l’organisme le 21 mars dernier.

Lundi 21 mars, la fédération départementale de Groupama a tenu son assemblée générale à Mont-de-Marsan. Ce rendez-vous, qui se veut un moment d’échange important dans la vie mutualiste, a réuni de nombreux présidents des caisses locales. Trois ans après sa prise de fonction, la présidente Monique Dufréchou avait ainsi l’occasion d’animer — enfin ! — sa première assemblée générale en présentiel. Il s’agissait aussi de sa dernière, puisque son mandat de présidente s’est achevé fin mars.

«Les années 2020 et 2021 nous ont quand même perturbés et le contexte ne fut pas des plus facilitateurs pour notre dynamique mutualiste, a fait observer Monique Dufréchou. Mais elles nous ont aussi rappelé des valeurs essentielles de notre vie, que ce soit la solidarité, la proximité, la responsabilité. Ces valeurs sont essentielles au sein de notre mutuelle. Elles sont notre ADN».

Avec 45.000 sociétaires, Groupama d’Oc reste l’assureur de référence dans les Landes. Sa dynamique s’appuie notamment sur sa proximité et son engagement mutualiste, incarné par les 480 élus répartis sur le département et les 91 collaborateurs. Cette dimension est également réaffirmée par la présence d’un nouveau responsable de vie mutualiste, Pascal Lamothe, en poste depuis un an. Son rôle est de faire le lien entre les sociétaires, les élus, les collaborateurs, la direction de l’entreprise mais aussi de développer le dynamisme institutionnel et son rayonnement sur le territoire.

Cette assemblée générale a aussi été l’occasion de revenir sur les bons résultats obtenus par le groupe en 2021. Le président, Jean-Yves Dagès, a annoncé une expansion des performances tant en France qu’à l’international. Le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 7,5% pour se situer à 15,5 milliards d’euros. À l’arrivée, le résultat net atteint 493 millions d’euros (+178,5%), un niveau historique depuis au moins dix ans. «L’année 2021 a montré une nouvelle fois la force du modèle avec des résultats annuels très satisfaisants dans un environnement pourtant fluctuant», a commenté Jean-Yves Dagès.

Assurance climatique

Dans les Landes, 2021 a été marquée, notamment, par une dynamique d’adhésion soutenue. Six cents nouveaux sociétaires ont rejoint Groupama d’Oc. Des résultats positifs ont aussi été obtenus au niveau des nouveaux contrats retraite et des nouveaux crédits. Le chiffre d’affaires global dans le département a atteint 74 millions d’euros. «On a franchi une marche, estime le responsable commercial, Frédéric Sauboua. Il nous faut maintenant parvenir à concrétiser cette tendance en termes de développement».

Pour Groupama, 2021 reste aussi une année importante du fait des travaux menés de concert avec les pouvoirs publics en ce qui concerne l’assurance climatique agricole. Ce dispositif est appelé à prendre une nouvelle dimension. «Nous avons alerté pour dire que les outils actuels n’étaient pas tenables, indique Jean-Yves Dagès. Cette réforme va marquer une avancée majeure».
Promulguée le 2 mars, la loi enterre le mécanisme des calamités agricoles au profit d’un principe de solidarité nationale s’appliquant à tous les agriculteurs et à toutes les filières. L’assurance récolte, applicable à toutes les cultures, sera bordée par des seuils de franchise et de pertes exceptionnelles fixés par décret. La loi s’appliquera à compter du 1er janvier 2023.

Dans un registre local, les responsables de l’assureur mutualiste ont évoqué la poursuite des travaux d’améliorations apportées au réseau d’agences. Après l’ouverture d’un espace totalement rénové à Mimizan début mars, ce sera bientôt au tour de celui de Labenne de faire peau neuve. Les réflexions se poursuivent également au niveau de Dax et Mont-de-Marsan, sachant que l’assureur porte le projet de créer dans chaque département une Maison Groupama, un lieu central dont l’objectif sera de faire vivre et rayonner le mutualisme.

F. Brèthes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Maïs : un nouveau site Internet pour recruter les castreurs

Job maïs semences permet aux producteurs de constituer leurs équipes.

Aquitanima : les vedettes entrent en piste

Organisé ce week-end au parc des expositions de Bordeaux-Lac dans le cadre du Salon régional de l’agriculture, le concours des…

Un orage soudain et dévastateur frappe la Soule et le Béarn

Des pluies diluviennes sont tombées dans un couloir qui va de Mauléon à Laàs. Gestas a été la commune la plus touchée. Un…

L'Agenda de votre semaine

Réunion d'informations, sortie culturelle, conférence débat, portes ouvertes : retrouvez tous les événements agricole et rural…

Maïsadour et les MFR signent un partenariat en faveur de la transmission et l’installation

Cette démarche a pour objectif de faciliter la transmission des exploitations entre cédants et apprenants des établissements…

Loi d’orientation agricole : le texte adopté par l’Assemblée nationale

Le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été adopté…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon