Aller au contenu principal

Economie
Le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne poursuit son ancrage territorial

La caisse locale tenait son assemblée générale ce vendredi 31 mars 2023. L’occasion de faire le point sur son activité et de livrer ses perspectives

Malgré la conjoncture, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne a enregistré de bons résultats sur le précédent exercice, confirmaient le directeur Paul Carite et le président Marc Didier (à droite).
© B.D - Le Sillon

Aux annonces présentées en point presse ce jeudi 30 mars à son siège de Serres-Castet (64) par Paul Carite, directeur général et son président Marc Didier, rien ne semble pouvoir ébranler le développement du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne (CAPG).

Ni même les grandes ruptures, l’inflation inédite, ou encore le changement de politique monétaire de la BCE — entraînant une remontée très rapide des taux de refinancement — qui ont jalonné l’exercice précédent, n’ont réussi à entraver la dynamique engagée par la caisse locale qui rayonne dans les départements des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées et du Gers. Face à cette résilience, la structure enchaîne avec des résultats favorables établis à 397,7 millions d’euros et un résultat net de 95 millions. Mais pour Paul Carite, ce n’est pas la hauteur de ces chiffres qui compte mais bien ce que l’on en fait. «Ce qui nous différencie c’est que 80% de nos résultats sont réinvestis localement», soulignait-il. En 2022, la 1re caisse régionale a enregistré l’arrivée de 28 000 nouveaux clients et en compte désormais 590 000. «1 habitant sur 2 est sociétaire», réagissait, sourire aux lèvres, le président Marc Didier.

De la proximité

Ces notions de territoire mais aussi de «solidarité, d’utilité et de bienveillance», précisait le directeur de la structure, sont essentielles aux yeux de ses responsables. Face au contexte inflationniste traversé depuis 2022, la banque verte a notamment mis un lot de mesures permettant d’accompagner les personnes les plus fragiles.

Pour soutenir leur pouvoir d’achat, le CAPG a déployé une offre “Clientèle fragile” qui exonère certains clients de facturation de commissions d’intervention sur leur compte grâce à un dispositif de «détection précoce».

En parallèle, une politique de modération tarifaire a été engagée dès 2022 avec un plafonnement de la hausse des tarifs à 2% en 2023 mais aussi un gel de la tarification à destination des jeunes et des plus fragiles.

Outre ces différents soutiens, le Crédit Agricole s’est illustré également en s’engageant sur son territoire en inaugurant son premier partenariat de solution immobilière sénior à Sault-de-Navailles avec “Âge et vie”, un lieu d’habitat collectif intergénérationnel. Le CAPG est resté au chevet de ses sociétaires agricoles en proposant des pauses et des modulations de crédits, prêt d’accompagnement et des gels de tarifs face au épizooties (influenza aviaire, Peste porcine africaine) et aux aléas climatiques.

Transitions vertes

Si les différentes filiales portées par le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne ont la similitude de «s’investir dans la transformation du territoire», notait Marc Didier, la filiale CAPG Énergies Nouvelles (Capgen) continue de s’affirmer comme un acteur majeur de l’accélération de la transition énergétique — à travers les développements du photovoltaïque notamment — du territoire.

«Nous étions les premiers en 2009 quand nous nous sommes lancés», rappelait Paul Carite. 507 projets ont ainsi été accompagnés par Capgen en 2022. Fidèle à ses origines, le Crédit Agricole reste aussi très engagé autour de l’enjeu de souveraineté alimentaire, du renouvellement des générations et le maintien du tissu agricole en zone rural.

C’est pourquoi la structure soutien la dynamique d’installation de jeunes agriculteurs. En 2022, le CAPG a suivi 147 installations dans les Pyrénées-Atlantiques, 69 dans le Gers et 54 en Hautes-Pyrénées. Une véritable priorité pour l’agriculteur gersois Marc Didier.

Baptiste Ducasse

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Les syndicats investissent le site d'Intermarché

Après la base logistique de Scalandes, la FDSEA et les JA 40 continuent de cibler la grande distribution.

Foire du matériel d'occasion de Navarrenx

Les agriculteurs du canton de Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques) animeront la 41e foire du matériel d’occasion dans…

La FDSEA et JA 40 poursuivent leur mobilisation et ciblent la grande distribution

Les représentants syndicaux ont été extrêmement déçus par les échanges avec la préfète et ses services. Des actions ciblent…

Les agriculteurs sonnent la révolte

Au fil des heures, les mobilisations  lancées par les FDSEA et JA des Pyrénées-Atlantiques et des Landes s’intensifient,…

Démonstration de force paysanne en Béarn et au Pays basque

Récit d’une semaine de mobilisation syndicale à Pau et à Bayonne.

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon