Aller au contenu principal

La Maison Gascogne-Armagnac dévoile sa nouvelle place à Eauze

Située sur la commune d’Eauze au cœur du vignoble, la Maison Gascogne Armagnac a été inaugurée mercredi 9 novembre en présence de Laurence Lecoustre, sous-préfète de Condom, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, Philippe Dupouy, président du conseil départemental du Gers, Michel Gaba, président du pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du pays d’Armagnac et maire d’Eauze, Barbara Neto, présidente du Groupe d’action locale Leader (GAL) du pays d’Armagnac et de nombreux élus locaux et responsables viticoles.

Cette inauguration est la concrétisation d’un projet collectif qui réunit sur un même site le floc de Gascogne, les vins Côtes de Gascogne et l’Armagnac, les trois filières (ODG et interprofessions) ayant choisi de mettre leurs moyens en commun afin d’offrir au vignoble un pôle d’accueil touristique de dimension régionale.

Elles ont aussi pu compter sur le soutien des collectivités partenaires, dont l’État, la région Occitanie, le département du Gers, la ville d’Eauze et le PETR du Pays d’Armagnac, au travers du programme européen Leader pour une enveloppe budgétaire de 2,4 millions d’euros.

Cet espace de 1500 m2 accueille également les structures de la Fédération des vignerons indépendants de Gascogne, l’UARVG (Union des associations pour la restructuration du vignoble gersois), le pôle Gascogne-Adour de la chambre d’agriculture du Gers et le PETR du Pays d’Armagnac.

Pôle stratégique

Les estimations évaluent aujourd’hui à plus de 60.000 le potentiel de visiteurs se rendant chaque année dans les caves et domaines du vignoble gascon. Président du syndicat des vins Côtes de Gascogne et Gers, Jean-Pierre Drieux est «heureux que cette maison conçue pour le présent et le futur puisse devenir le symbole de l’ambition qui est la nôtre en matière d’œnotourisme et de spiritourisme.» Pour Vincent Piquemal, le président de la Fédération des vignerons indépendants de Gascogne et d’Occitanie, «elle permet également de renforcer les partenariats entre nos filières et les différentes organisations professionnelles ainsi qu’avec les acteurs locaux.»

Projet innovant, la Maison Gascogne Armagnac propose en effet une scénographie permettant de découvrir les trois productions du vignoble gascon : l’Armagnac, eau-de-vie en AOC depuis 1936, le floc de Gascogne, vin de liqueur AOC depuis 1990, et les Côtes de Gascogne, vins blancs, rouges et rosés reconnus en IGP depuis 2009. Le lieu comprend ainsi une carte interactive en réalité augmentée au contenu didactique et attrayant qui localise les domaines, caves et maisons de production, des espaces expérientiels ludiques et pédagogiques, et un pôle de dégustation.

Ancien président du Bureau national interprofessionnel de l’armagnac (BNIA), président du Comité interprofessionnel du floc de Gascogne et grand artisan de cette maison, Patrick Farbos qualifie ce lieu de «phare à l’ouest de la région Occitanie qui veut scintiller avec toutes les appellations.» Un propos partagé par l’ensemble des personnes présentes et «une superbe réalisation qui permettra de faire gagner en notoriété tous les terroirs», conclut Carole Delga.

Gilbert Dehalaye

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

La race Bazadaise poursuit sa dynamique dans les Landes
Le président du syndicat des éleveurs landais de la race Bazadaise, Paul Dussau, évoque la dynamique de la race et les événements…
Deux équipes de l’Agrocampus 64 en course pour le TIEA 2023 à Paris
L’épreuve organisée dans le cadre du Salon international de l’agriculture se tiendra du mercredi 1er mars au dimanche…
PAC : Contrôle par satellite et droit à l’erreur
Avec la programmation 2023-2027 de la PAC, la France va mettre en œuvre le système de suivi des surfaces en temps réel (3STR) en…
sabrinamartinezliserocca_etudiantes_laurentduffau_professeur_legtamontardon
Une nouvelle génération d’étudiants tient à des valeurs essentielles
Étudiantes à Montardon, Sabrina Martinez et Lise Rocca envisagent de s’installer dans l’élevage même si leurs parents ne sont pas…
file-Les chasseurs pourront continuer à prélever les nuisibles responsables des dégâts sur les cultures.
Le plan chasse dévoilé par le gouvernement
Après de nombreuses années de polémiques, le gouvernement entend mettre un peu d’ordre dans la pratique de la chasse. Il a, pour…
Egalim 2 : les exemptions à la contractualisation obligatoire précisées
Deux décrets du 26 décembre précisent les conditions des exemptions à la contractualisation écrite obligatoire au 1er janvier. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon