Aller au contenu principal

La Hourquie en effervescence pour la Journée de l’élevage et de l’innovation

Ce samedi 29 juin, les plus beaux animaux des élevages basques et béarnais — et quelques landais — ont rendez-vous sur la place de la Hourquie, à Morlàas, pour une nouvelle édition de la Journée de l’élevage et de l’innovation, organisée par la chambre d’agriculture et la Fédération des comices agricoles des Pyrénées-Atlantiques.

file-Ce samedi 29 juin, Morlaàs va être le théâtre de nombreuses animations, entre concours et exposants. La qualité et le savoir-faire de l’agriculture départementale seront mis à l’honneur.
Ce samedi 29 juin, Morlaàs va être le théâtre de nombreuses animations, entre concours et exposants. La qualité et le savoir-faire de l’agriculture départementale seront mis à l’honneur.

«Le contexte de l’élevage n’est pas des plus réjouissant aujourd’hui, lâche Philippe Basta, président du comité d’orientation élevage à la chambre d’agriculture. Cependant, on n’est pas là pour se plaindre mais pour célébrer notre élevage». Car c’est aussi cela l’esprit de cette journée particulière pour les producteurs: échanger, se comparer et communiquer.

Cette journée sera rythmée par les concours Blond et Prim’Holstein. «Les éleveurs ont répondu en nombre pour participer à cette manifestation, poursuit Philippe Basta. J’espère que les gens viendront eux aussi pour soutenir l’élevage de notre département». Des propos relayés par Claude Bracot, président de la Fédération des comices agricoles: «Sans éleveurs, il n’y aurait pas de journée. Il faut saluer leur implication et leur investissement, car c’est du boulot pour venir présenter les animaux. Sans oublier les services techniques de la ville de Morlaàs qui vont un travail remarquable».

Un concours Prim’Holstein bi-départemental

Du côté de la race Prim’Holstein, ce rendez-vous abritera un premier concours bi-départemental réunissant quatorze éleveurs, dont neuf des Pyrénées-Atlantiques et cinq venus des Landes. Pour les éleveurs laitiers landais, cette démarche est un moyen de remédier au faible effectif rencontré ces dernières années dans leur concours départemental. Cette formule devrait permettre de retrouver une émulation et remettre de l’enjeu dans la compétition.

Les visiteurs pourront également admirer les chevaux de trait (une vingtaine d’animaux, quatre races, neuf éleveurs) et les ovins viandes (Suffolk, Charollaise et Charmoise). À noter aussi que l’UGP procédera à une présentation et vente de génisse. Enfin, vingt-quatre exposants et sept concessionnaires de matériels agricoles présenteront leurs services et leurs innovations.

L’innovation qui est d’ailleurs l’autre volet mis en lumière par les organisateurs. «Nous avons décidé de nous tourner vers l’avenir avec un temps fort dédié à l’innovation sur nos exploitations, commente le président de la chambre d’agriculture, Bernard Layre. Avec l’ensemble de nos partenaires, nous voulons mettre en avant les atouts qui doivent permettre à notre élevage de poursuivre son développement».

La recette du succès

Côté pratique, les concours débuteront à 9h00. La remise des prix pour les éleveurs de Prim’Holstein aura lieu à 12h45, celle des éleveurs de Blonde d’Aquitaine à 16h00. Les présentations d’animaux (équins, ovins et bovins) sont programmées à partir de 15h00. Enfin, cette journée ne serait pas réussie sans un coin restauration de qualité.

Le menu sera concocté par le président des maîtres restaurateurs du département, Pierre Chilo, qui mettra en avant les produits locaux (réservation conseillée le jour même sur place). Tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de cette journée un nouveau succès.

Y. Allongue

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Un film qui met en avant toute la noblesse du métier d’éleveur
Suivi d’un débat, le documentaire Même pas peur d’être éleveur sera diffusé à Pau le vendredi 16 septembre en marge du concours…
Récolte de maïs : le grand écart des rendements
L’important stress hydrique combiné aux températures caniculaires ont eu raison des rendements en maïs grain qui font le grand…
Emmanuel Macron, en visite aux Terres de Jim, a reçu les lauréats du concours Graines d'Agriculteur
Guillaume Ryickbosch, éleveur de chèvres à Coarraze, lauréat du concours Graines d’agriculteur
L’édition 2022 du concours a récompensé des jeunes agriculteurs impliqués dans la protection des ressources naturelles. Quatre…
Le début de la récolte du maïs grain confirme le fort recul des rendements
En Aquitaine, la collecte du maïs bat désormais son plein, avec des volumes en baisse de 30 à 40%, en particulier dans les zones…
Avec la Ferme du futur, Maïsadour construit l’agriculture de demain
Lors de d’une journée de démonstrations, d’échanges et de partage autour des innovations et tendances qui feront l’agriculture de…
Un foyer d’influenza confirmé dans un élevage en plein bassin de Loué
«Un cas d’influenza aviaire vient d’être détecté en Sarthe dans un élevage de canards situé dans la commune de Mézeray», a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon