Aller au contenu principal

La FDSEA et les JA alertent l’administration au Pays basque

La semaine dernière, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs ont invité le sous-préfet de Bayonne, Philippe Le Moing-Surzur, sur l’exploitation de Jean-François Hirigaray, à Banca, en plein cœur du Pays basque. Les deux syndicats ont voulu alerter les services de l’État des extrêmes difficultés que rencontrent les producteurs basques. Car, comme sur l’ensemble du département, ces derniers n’ont pas été épargnés par la sécheresse cet été.

Philippe Le Moing-Surzur, s’est rendu sur l’exploitation de Jean-François Hirigaray, à Banca, en plein de cœur du Pays basque.
© Le Sillon.info

«Quand on dit et explique, c’est une chose, quand on montre, c’est bien plus significatif», commente Sébastien Uthurriague, vice-président de la FDSEA pour le Pays basque. Plusieurs messages ont été transmis au sous-préfet. «L’élevage du Pays basque est en grosse difficulté, annonce ainsi Sébastien Uthurriague. Il nous faut un plan d’urgence car beaucoup de petites exploitations vont disparaître».

Le responsable syndical prend l’exemple les éleveurs d’ovins lait pour illustrer son propos. «De nombreux éleveurs ont fait le choix de lever le pied sur leur fin de saison et d’envoyer leur bête à la montagne vu le coût des intrants. Malheureusement, la sécheresse a touché toutes les zones. Tout est grillé.» Si les producteurs des vallées béarnaises ont pu profiter un peu des estives, au Pays basque la donne n’est pas la même…

Aujourd’hui, les deux syndicats espèrent donc un plan d’urgence «pour renflouer les trésoreries des exploitants». De plus, ils demandent une dérogation à l’administration au niveau des déclarations PAC (calcul de l’ICHN et des DPB) pour les éleveurs qui ont été contraints de redescendre leurs bêtes plus tôt à cause de la sécheresse. «Il ne faut pas qu’ils subissent de double peine, assène Sébastien Uthurriague. Il faut qu’il soit tenu compte de ces circonstances exceptionnelles».

Y. Allongue

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

L’Europe paie cher son déficit en maïs
Avec une récolte de seulement 54 millions de tonnes (Mt) de maïs et en forte baisse, l’Union européenne est contrainte d’en…
Végétaelis, une vitrine ambitieuse de l’agriculture de demain
C’est un salon d’un nouveau genre qui va prochainement voir le jour dans la capitale du Béarn. Investissant le Parc des…
Récolte de maïs
Pau se prépare à accueillir le congrès de l’AGPM 2022
Lors de son congrès qui se tiendra les 23 et 24 novembre au Palais Beaumont de Pau, la filière maïs se penchera sur le vaste…
Pendant 2 jours, Pau accueille le congrès du maïs
Depuis ce mercredi matin, le congrès du maïs 2022 se tient au Palais Beaumont de Pau. Durant deux jours, près de 600…
Histoire : 400 ans de maïsiculture dans le Sud-Ouest
Ramené d’Amérique en Europe à la fin du XVe siècle , vraisemblablement par Christophe Colomb, le maïs a été introduit…
Votremachine.com, start-up landaise au service de la réduction des coûts de mécanisation
Tout juste rentrée du SIMA où elle exposait au sein du village Start-Up, la société Votremachine.com sera au salon Végétaelis à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon