Aller au contenu principal

Oenotourisme
La découverte d’un vignoble par la course et la dégustation

Avec la 5e édition de Saint-Mont Vignoble en course, ses organisateurs veulent avant tout mettre en lumière leur terroir.

À l’organisation, Adeline Labric et Éric Fitan pourront compter sur l’aide d’une centaine de bénévoles dont parmi eux des travailleurs de l’ESAT de Pagès. À chaque dossard acheté, les vignerons leur reverseront 1 euro.
© Baptiste Ducasse

Si ces derniers jours ont été difficiles pour une grappe de vignerons de Saint-Mont en raison de la météo tumultueuse occasionnant sur certaines vignes des dégâts, la tenue de la nouvelle édition de Saint-Mont Vignoble en course — organisée le 2 septembre prochain à Plaisance-du-Gers — parvient à leur redonner le sourire. Conduit pour la 5e fois consécutive, cet événement est devenu une opération oenotouristique de premier plan pour le groupe de viticulteurs de l’appellation gersoise. Année après année, ce trail épicurien attire de nouveaux participants. « En 2022, nous avons compté 1 600 partants et pour cette édition, nous attendons 2 000 inscrits », souligne Éric Fitan, président de l’appellation Saint Mont.

Organisé le premier week-end de septembre, « à l’aube des vendanges, là où les vignes sont les plus belles », glisse le viticulteur de Pouydraguin, ce concept original mêle vin, gastronomie et sport. À travers plusieurs tracés imaginés par les vignerons (lire ci-dessou), cette course offre une immersion unique dans « l’ensemble du territoire de l’AOC Saint Mont et ses 46 communes gersoises », poursuit-il. En 2023, après trois ans à Aignan, le trail prendra son départ de Plaisance-du-gers pour la 2e année consécutive.

« L’an prochain, c’est Saint-Mont qui accueillera l’évènement. Nous aurons fait le tour des villages où se trouvent nos trois caves. Mais pour nous, il s’agit réellement de faire découvrir tous les paysages avec nos vignes, nos élevages et plus largement ce territoire atypique qui forme notre AOC », insiste le vigneron.

« Spécialités locales »

Les sportifs découvriront cette année les coteaux nord de Plaisance et ses différents joyeux patrimoniaux avec en ligne de mire le Château de Lasserrade, les parcelles de la Madeleine ou encore les vignobles bios des vignerons de Plaisance-du-Gers.

Ces lieux abriteront des ravitaillements épicuriens. « C’est aussi la base de ce trail », glisse Adeline Labric, jeune vigneronne en cours d’installation à Lasserrade (32). Ces haltes ont été choisies pour justement faire déguster les vins mais aussi des produits du territoire.

« Le vin ne se boit jamais seul et c’est pourquoi, à travers cet événement, nous souhaitons vraiment mettre en avant les spécialités locales comme le porc noir gascon, le Rochefort, le fromage de brebis… », ajoute l’administratrice à l’ODG de Saint Mont. Après l’effort viendra le réconfort où une grande soirée festive se déroulera aux abords des arènes de Plaisance dans un esprit de guinguette. Un panel d’activités ludiques sera organisé sur place avec un village gourmand, des food-trucks, des commerçants et des producteurs locaux, le tout dans une ambiance musicale. « Nous allons encore tout faire pour que les participants gardent un excellent souvenir de notre appellation », conclut Éric Fitan.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 29 août sur le site https://www.vins saintmont.com/vignoble-en-course

Baptiste Ducasse

 

Plusieurs formats de course pour tous les sportifs

Ce trail épicurien a été pensé pour s’adapter à tous les niveaux des sportifs. Ainsi, plusieurs formats de courses ont été tracés : 3 courses chronométrées de 9, 12 et 21 km, 2 randonnées non chronométrées de 9 et 12 km, 1 course pour les enfants de moins de 12 ans de 2 km. La course de la Madeleine est celle de 21 km. Au départ de Ladevèze-Rivière, le parcours permettra la découverte des différents joyaux patrimoniaux du territoire situés entre terre et eau et comptera un dénivelé positif de 360 mètres. Plus courte, la course des Châteaux (course ou randonnée) est de 12 km au départ de la place des arènes, offrira un panorama verdoyant, au milieu des vignes avec un dénivelé positif de 132 mètres. La course des Moulins de 9 km — également réalisable en courant ou en marchant — prendra son départ du château de Lasserade, à travers vignes et forêts sur les collines de l’AOC, avec un dénivelé positif de 129 mètres.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

Les syndicats investissent le site d'Intermarché

Après la base logistique de Scalandes, la FDSEA et les JA 40 continuent de cibler la grande distribution.

Foire du matériel d'occasion de Navarrenx

Les agriculteurs du canton de Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques) animeront la 41e foire du matériel d’occasion dans…

La FDSEA et JA 40 poursuivent leur mobilisation et ciblent la grande distribution

Les représentants syndicaux ont été extrêmement déçus par les échanges avec la préfète et ses services. Des actions ciblent…

Les agriculteurs sonnent la révolte

Au fil des heures, les mobilisations  lancées par les FDSEA et JA des Pyrénées-Atlantiques et des Landes s’intensifient,…

Démonstration de force paysanne en Béarn et au Pays basque

Récit d’une semaine de mobilisation syndicale à Pau et à Bayonne.

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon