Aller au contenu principal

UE : un commerce agroalimentaire dynamique

Le chiffre
37 milliards

Au cours des huit premiers mois de l’année, l’UE a dégagé un solde positif de 37 milliards d’euros (Md€) pour sa balance commerciale de produits agroalimentaires. Les exportations ont atteint 147,9 (Md€), soit une progression de 16% par rapport à la même période de 2021.

Cette croissance a été surtout portée par les céréales (+4,2 Md€, +57%), les préparations à base de céréales (+2,5 Md€, +21%) et les produits laitiers (+2,2 Md€, +19%). En revanche les exportations de viande de porc ont reculé (-1,3 Md€, -13%).

Par pays, les ventes ont été particulièrement soutenues vers les États-Unis (+21%), le Royaume-Uni (+16%) et le Maroc (+76%), alors que les expéditions en Chine ont reculé (-20%).

Au cours de la même période, les importations agroalimentaires ont été encore plus dynamiques. Avec 110,9 Md€, elles ont augmenté de 34%. Particulièrement en flèche, les importations d’huiles végétales et de protéagineux (5,2 Md€, +43%), ainsi que celles de café, thé, cacao, épices (+3,7 Md€, +34%). L’Europe a davantage acheté au Brésil (+45%), à l’Ukraine (+74%) et au Royaume-Uni (+35%).

Publicité