Aller au contenu principal

Ce week-end, Navarrenx retrouve sa foire

La crise sanitaire avait eu raison d’elle en 2021, mais cette année, la foire agricole et au matériel d’occasion de Navarrenx fera bien son retour ce week-end pour un rendez-vous bien dans l’air du temps du recyclage de l’économie circulaire.

file-La cité bérnaise des remparts retrouve sa traditionnelle foire au matériel d'occasion.
La cité bérnaise des remparts retrouve sa traditionnelle foire au matériel d'occasion.

Pour la 39e fois, les remparts de Navarrenx abriteront, ce samedi 5 et dimanche 6 février, la célèbre foire agricole et au matériel d’occasion. Une première pour la toute nouvelle association née en novembre dernier Béarn des Gaves anim’agri. Cette nouvelle structure porteuse de ce rendez-vous traditionnel a émergé à la suite d’un constat simple, comme l’explique son président Raymond Libante : «parmi les bénévoles de l’organisation, il y a bien entendu toujours beaucoup de jeunes agriculteurs, environ 80%, mais il y a également des plus anciens et des non-agriculteurs. Il fallait donc intégrer toutes ces bonnes volontés au sein d’un collectif, d’où la création de cette association, qui du reste, espère organiser d’autres manifestations dans l’avenir».

L’élection de Raymond à la présidence de l’association est tout sauf un hasard, puisqu’il est l’un des historiques de la foire à laquelle il participe depuis l’origine. Et voir le succès de cette 39e édition quant au nombre d’exposants le ravit : «après l’annulation de l’an dernier, nous partions un peu dans l’inconnu. Nous sommes agréablement surpris parce que de nouveaux concessionnaires se sont rajoutés aux anciens qui reviennent tous et le nombre de forains venant notamment de Dordogne, de Vendée, du Var et même d’Espagne est lui aussi en hausse. Cela prouve que notre foire est peut-être un peu utile dans le paysage rural», sourit-il. Autre fierté des organisateurs, celle d’être totalement dans l’air du temps : «Tout le matériel en vente est d’occasion, nous sommes en plein dans l’économie du recyclage».

Cette 39e édition abritera également le championnat du Béarn de génisses blondes d’Aquitaine avec la présence de Navarraise et de sa fille Sissi, deux spécimens sélectionnés pour le Salon de Paris. Navarraise s’était illustrée à Saint-Gaudens lors du concours national dans la catégorie vaches de 4 à 5 ans pleines.

Si le salon de l’habitat est annulé par manque de participants, de son côté, le salon du livre, prévu sous la mairie, affiche complet en nombre d’exposants. «Si nous avions disposé de plus de places, on aurait pu en accueillir d’autres», regrette Raymond.
La levée de certaines mesures sanitaires permettra à chacun de pouvoir déambuler dans les rues de Navarrenx sans masque, à l’exception des lieux de restauration où le passe vaccinal sera exigé. Les trois hectares consacrés à l’évènement qui ouvrira ses portes ce samedi à 9 heures jusqu’à dimanche 18 heures devraient donc, de nouveau, accueillir la foule des visiteurs de tous âges. Et Raymond et ses amis ont pensé à tout, puisque le soleil devrait être de la partie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

MHE : les élevages bovins qui ne sont pas déclarés foyer seront aussi indemnisés

Un fonds d’urgence de 50 millions d’euros va accompagner le dispositif de prise en charge déjà en place et prolongé jusqu’au…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Prim’Holstein : David Biarnes jugera à Paris pour la deuxième fois

L’éleveur landais installé à Grenade-sur-l’Adour a été sélectionné pour juger le concours des Prim’Holstein dans le cadre du…

Les bovins landais sont partis pour Paris

Les éleveurs des Landes ont fait partir leur animaux participants au Concours général des animaux du Salon international de l'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon