Aller au contenu principal

Ce week-end, Bayonne retrouve sa foire au jambon dans un format allégé

Reportée d’avril à octobre 2020, avant d’être finalement annulée en raison de la deuxième vague de la pandémie de coronavirus, puis à nouveau reportée au printemps 2021, la 558e édition de la Foire au jambon de Bayonne se tiendra du vendredi 15 au dimanche 17 octobre prochain, sur l’esplanade Roland-Barthes.

file-La 558e édition de la Foire au jambon de Bayonne se tiendra du vendredi 15 au dimanche 17 octobre prochain, sur l’esplanade Roland-Barthes.
La 558e édition de la Foire au jambon de Bayonne se tiendra du vendredi 15 au dimanche 17 octobre prochain, sur l’esplanade Roland-Barthes.

Organisée sur 3 jours (au lieu de 4), cette édition a été adaptée aux règles sanitaires en vigueur. Le comité organisateur et la ville de Bayonne ont annoncé la tenue d’un format adapté au contexte sanitaire actuel qui devrait cependant conserver «l’esprit général de cette manifestation gastronomique et traditionnelle», précise les services de la mairie dans un communiqué de presse.

Dans le détail de l’organisation, le périmètre de la foire sera clos et sécurisé, permettant ainsi de contrôler l’accès sur présentation du pass sanitaire. De plus, les bars et restaurants devront fermer à minuit le vendredi 15 et le samedi 16 octobre, tout en continuant à contrôler le pass sanitaire pour servir leurs clients. Enfin, les peñas devront fonctionner strictement en club privé, pour celles qui voudront ouvrir, avec une fermeture à minuit, le vendredi et le samedi soir.

Concours et traditions

Sur l’esplanade Roland-Barthes, le chapiteau des salaisonniers et la foire gourmande se dérouleront le vendredi et le samedi de 9h00 à 20h00 et le dimanche de 9h00 à 19h00. La Ferme aux animaux accueillera le public de 9h00 à 19h00 du vendredi au dimanche. Les Halles seront ouvertes vendredi de 7h00 à 15h00, samedi de 6h00 à 15h00 et dimanche de 8h00 à 15h00. L’espace restaurant du chapiteau sera ouvert de 9h00 à 16h00 du vendredi au dimanche.

La foire débutera donc vendredi 15 octobre par le traditionnel concours du meilleur jambon fermier. Membres de la Confrérie du Jambon de Bayonne et charcutiers testent les jambons au moyen d’une fine sonde (en buis ou péroné de cheval). Les jambons sont jugés sur les trois critères suivants : la coupe, le temps de séchage et l’odeur. Tous les producteurs particuliers qui souhaitent concourir doivent s’inscrire (droit d’inscription de 5 €) auprès de la Ville de Bayonne au 05.59.59.21.81. Le concours se clôture par la remise des prix et la vente aux enchères du jambon primé.

Le samedi, des Halles à l’esplanade, la Confrérie du Jambon de Bayonne organise le défilé des confréries gourmandes à partir de 11h30. Et de 8h00 à 13h00, se tiendra le marché traditionnel sur le carreau des Halles. Puis le dimanche, autre temps fort de la foire : le concours d’omelettes avec les associations bayonnaises (sur quai Chaho).

Enfin, tous les jours, les visiteurs pourront retrouver la ferme aux animaux (organisé en partenariat avec la chambre d’agriculture), écouter des groupes traditionnels, des concerts de jazz (Pig Festival, de 17h30 à 19h00), ou encore découvrir une exposition de trois artistes (Sandra Clément photographe, Éric Bourdon et André Goupille, artistes, peintres et dessinateurs) à la Galerie des Corsaires.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Le Sillon

Les plus lus

file-D’après les professionnels français, un nouveau contingent de plusieurs milliers de tonnes à droits de douane réduits risque fort de fragiliser le marché hexagonal et de faire «disparaître des éleveurs».
MHE : des permanences pour remplir les demandes d’aide

La chambre d’agriculture et le GDS organisent des permanences jusqu’au mardi 5 mars.

MHE : les élevages bovins qui ne sont pas déclarés foyer seront aussi indemnisés

Un fonds d’urgence de 50 millions d’euros va accompagner le dispositif de prise en charge déjà en place et prolongé jusqu’au…

L'agriculture attire encore les jeunes

Le Comité territorial installation transmission (COTI) a dressé le bilan 2023 de l’installation dans le département. La…

Les éleveurs bovins viande en quête de clarifications

Respecter Egalim pour dégager du revenu, obtenir de la reconnaissance et avoir des perspectives. Réunie en congrès, la FNB a…

Prim’Holstein : David Biarnes jugera à Paris pour la deuxième fois

L’éleveur landais installé à Grenade-sur-l’Adour a été sélectionné pour juger le concours des Prim’Holstein dans le cadre du…

Les bovins landais sont partis pour Paris

Les éleveurs des Landes ont fait partir leur animaux participants au Concours général des animaux du Salon international de l'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 98€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site du Sillon
Consultez le journal Le Sillon au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal du Sillon